Partagez | 
 

 take a good time, before the rain... | feat. Tina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: take a good time, before the rain... | feat. Tina   Dim 8 Jan - 9:25

D'un regard légèrement inquiet, Yoo Han regardait l'heure sur sa montre de luxe qui ornait une bonne partie de son poignet... Il est vrai qu'il n'aimait pas trop les bijoux ou tout simplement les choses relativement lourdes à porter, il n'en avait pas l'habitude et puis pour se battre ou pour consommer, cela ne lui servait strictement à rien. À une époque plus ou moins lointaine maintenant, il était constamment sous une quelconque drogue, le temps ne comptait pas, il n'avait pas vu les années défiler et c'est d'une overdose, qu'enfin il s'était réveiller, sérieusement comment avait-il fait pour vivre constamment dans un autre monde pendant tant d'année sans se rendre compte que le droit chemin était loin, très loin de lui. Il se posait toujours cette question, surement stupide, mais une question dont il aimerait tout de même avoir une réponse, comment avait-il sombrer aussi bas, aussi longtemps...

Toujours debout à fixer de temps à autre sa montre, le jeune lycéen, légèrement impatient, attendait plus ou moins calmement son ami, si évidemment il pouvait le nommer ainsi, car n'aimant pas attendre, il n'aimait pas les personnes peu ponctuelles et pouvait très vite s'énerver. En général, il n'attendait pas plus de cinq minutes et s'éclipsait bien rapidement quand l'attente devenait trop longue à son goût. Mais cette fois-ci, il se devait tout de même d'attendre peut-être pas une heure mais assez pour que son ami daigne se montrer, même si cela restait le parcourt du combattant, autant attendre pourrait même lui filer une syncope. Aujourd'hui, à part les sorties habituelles entre amis, Yoo Han devait déjà passer chez le vieux, qu'il nommait souvent ainsi, même si dans l'arbre généalogique c'était son grand-père paternel, il n'avait pas vraiment envie de l'appeler papi, il contournait donc son surnom respectif par le vieux et il ne manquait pas de l'appeler ainsi même en face de lui. Même si ce n'était pas d'une obligation, il voulait tout de même lui rendre visite, ces dernier temps, il n'avait pas eu le temps et il fallait bien qu'il montre qu'il était encore vivant et qu'il ne consommait plus aucune drogue. Alors pour faire plus rapide, il avait demandé à son ami de venir le chercher devant sa demeure pour rapidement se rendre au domicile du vieux et repartir pour passer la nuit dehors... Cette idée avait été prise en prenant en compte, la ponctualité de son ami, il avait donc avancé l'heure assez tôt pour éviter de ne rien louper de la soirée, mais malgré tout il devait attendre et ça ne lui plaisait pas du tout. Au bout d'une bonne demi-heure, la nouille pointa son nez dans une belle voiture luxueuse, le sourire aux lèvres, le bonjour joyeux, ce qui ne manqua pas d'énerver encore plus le jeune lycéen impatient, d'ailleurs il en fit rapidement la remarque sèchement, mais l'habitude y étant encrée entre les deux amis, il n'insista pas et fit en sorte de passer à autre chose. Dans la voiture, son ami expliqua la raison de son retard, qui était surement baratiné du début à la fin, il lui racontait tellement d'histoire aussi, que Yoo Han ne savait plus quoi croire venant de lui. Il fit en sorte de passer au-dessus même si un « bin, voyons ! » mit un certain froid dans le véhicule, histoire de lui faire comprendre qu'il ne servait à rien de lui raconter n'importe quoi. Quelques minutes dans le silence s'écoulèrent pour qu'enfin les deux zigotos arrivent devant la grande demeure du grand-père. Sa famille n'était pas riche pour rien et les signes extérieurs de richesse étaient clairement visibles. Il fit signe à son ami de rester dans la voiture, de toute façon, ça allait être rapide, il connaissait assez bien son grand-père pour savoir qu'il allait à peine le saluer, étant beaucoup trop fier pour lui montrer un quelconque signe d'affection et pourtant le vieux l'aimait énormément, c'était d'ailleurs lui qui avait en quelque sorte aidé le jeune homme à s'en sortir de ses addictions et de sa période noire.

Yoo Han, arrivé devant la porte toqua doucement, il attendit à peine une minute, un servante assez âgée pointa son nez, elle prit quelques secondes pour reconnaitre le jeune homme et sans rien lui demander, elle le fit rentrer naturellement. Joyeusement, elle déclara « Votre grand-père sera content de vous voir, j'en suis sûrs ! », Yoo Han lui répondit avec un beau sourire « Vous savez tout aussi bien que moi, que ma visite sera assez rapide », la dame âgée ricana gentiment et hocha de la tête sachant très bien de quoi parlait le jeune homme. « En espérant que votre charme, fonctionnera sur lui et que finalement il ne vous demande pas de partir si vite ! », gardant son beau sourire, Yoo Han le perdit rapidement en voyant la tête du papi. De mauvaise humeur, le vieux était encore plus exécrable que d'ordinaire et il pouvait en devenir bien énervant et insoutenable. En le voyant ainsi, le jeune homme se mordit les lèvres, peut-être n'aurait-il pas du venir...

En sortant de la maison, Yoo Han n'avait pas changé d'humeur, il était toujours assez énervé, mais cette fois pour autre chose. Il monta rapidement dans la voiture de son ami, qui n'eut le temps de marmonner « Pour un entretiens avec ton papi, ça a été rapide », le jeune lycéen, restant calme, montra clairement qu'il n'était pas d'humeur à papoter. Ils prirent donc le chemin pour d'abord le bar, il était à peine 18h et la plupart des discothèques et night club était encore fermés, ou s'ils étaient ouvert, il n'y avait pas assez d'ambiance pour les chauffer. Arrivé au bar, ils rejoignirent quelques amis déjà éméchés, pour faire passer le temps Yoo Han consomma mais assez peu pour pouvoir se réserver toute la soirée, voir même toute la nuit. Les garçons parlèrent de leur parie et où ils en étaient, ceux dont la date limite était dépassée mais pas fini fut réglé bien rapidement, ils en donnèrent d'autres, mais ils n'avaient pas énormément d'idées assez originales pour pleinement les satisfaire, à part se retaper pour une énième fois la même fille ou essayer de battre le record de celui allait le plus vomir ce soir, il n'y avait rien de bien original, ils avaient surement tout fait. Après une bonne heure, Yoo Han s'était grandement calmé, ayant presque oublié son grand-père et ses problèmes tout simplement. Vers 20h, les garçons bougèrent pour se rendre au night-club, ils commencèrent par la piste pour mesurer le niveau de la soirée, puis ils finirent par se retrouver dans une salle privée. Au début seuls, il burent beaucoup, mais surement pas assez pour Yoo Han en perde conscience ayant tellement d'année d'ivresse derrière lui, que quelques verres voir même bouteilles ne changeaient pratiquement rien pour lui, mais c'était une chose qu'il n'allait en aucun cas crier sur les toits, c'était en partie un secret qu'il aimait garder.

Au bout d'un moment, le désir venant, ses amis demandèrent des filles, Yoo Han n'était en aucun cas contre, pouvoir passer une bonne nuit n'était en aucun cas une mauvaise idée. Les garçons attendirent quelques minutes, l'excitation montant d'un cran. Quand les demoiselles vinrent, elles étaient quatre et il semblait qu'elle était assez attrayante pour faire chauffer la salle, il semblait parce que tout d'abord, c'était une évidence et puis aussi parce que le garçon n'avait au premier abords, pas vraiment fait attention à elles, blaguant avec son ami placé à côté de lui, c'est quand il se tourna pour les regarder, qu'il fut plus que surprit...



Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: take a good time, before the rain... | feat. Tina   Dim 22 Jan - 9:14

En train de marcher tranquillement sur le chemin du retour pour aller chercher son petit frère et le déposer chez eux avant d'aller travailler comme tous les soirs dans le night club. En levant les yeux vers le ciel, elle remarque à quel point il était bien étoilé en cet hiver assez glacial et continue toujours sa route. Elle n'a pas spécialement envie d'aller à ce travail qu'elle considère comme dégradant et un atteinte envers la gente féminine. Danser en tenue sexy, servir les clients qui ne cessent de vous regarder comme un vulgaire morceau de viande et vous draguer de façon très lourde alors qu'il a la beauté, l'intelligence et délicatesse digne d'un cachalot. Tina était obligée de faire ce qu'elle devait faire, puisqu'elle était assez bien payée et que les horaires lui conviennent bien mieux que dans un fast-food ou des magasins. L'argent était tout ce qui lui importé, non pas qu'elle était avide et vénale c'est que ses sous qu'elle gagne lui fourni une sécurité pour sa petite famille et les protège puis les nourrit. Pour elle l'important, c'est de voir son petit frère grandir dans des conditions de vie plus que correcte et vivre comme tout enfant de son âge, pas comme elle a vécu c'est-à-dire dans un chaos quotidien.

Après être arrivée devant le portail, elle voit son petit frère avec la maitresse sortir de l'établissement avec son grand cartable qui était rempli par des cahiers, des crayons, des feutres et autres fournitures. Le petit Sung Jin court pour sauter dans les bras de sa grande soeur et lui fait un gros câlin puis un tendre bisou sur la joue de la jeune fille. Sung Jin est la seule personne de sexe masculin en qui elle a une confiance illimitée. Normal direz vous, c'est un gamin de 6-7 ans et qui a la même mère que la jeune fille. Tina et Sung Jin ne connaissent pas l'identité du père du petit garçon d'ailleurs la jeune fille ne connait pas non plus son père, mais pour des raisons encore plus douloureuses à supporter que son frère. Sa haine des garçons a commencé à cause de lui puisqu'il a détruit la vie de sa mère et donc la sienne aussi. Voir la femme qui nous a porté pendant neuf mois et mis au monde se dégrader de jour en jour pour finir dans un état plus que pitoyable et devenir dépendante de ce cercle vicieux qui est la drogue, l'alcool, le sexe et autres choses qui peuvent nous salir et anéantir puis devenir une autre personne que celle que l'on aimait.

Sung Jin, lui vit dans l'ignorance de ce monde qui n'est pas bon d'être confronté pour un enfant de son âge et cela Tina le sait fort bien car elle y a été témoin de tout l'enfer que leur mère a traversé et cela depuis sa petite enfance. Petite enfance qu'elle n'a pas vécu comme les petites filles de son âge qui jouaient à la poupée ou à la dinette, elle s'occupait de sa mère et elle n'a donc pas eu d'enfance. Elle a grandi trop vite et a sauté les étapes essentielles à la socialisation d'un enfant normal. Tina a toujours été peu bavarde et assez réservée, mais sa carapace s'est renforcée avec l'âge et fait place à une adolescente mystérieuse, glaciale, qui a toujours un air hautain et une répartie bien plus que tranchante. La jeune fille n'a pas peur de dire ce qu'elle pense tout haut ce que les autres pensent tout bas, par contre elle sait respecter les règles et les principes moraux qu'elle a appris. Ceci lui attire les foudres de pas mal de filles et l'envie de la posséder pour les hommes. Inaccessible, c'est un adjectif qui lui va comme un gant : pas d'amis, pas d'amants ou même des ex petits amis, pas de famille... Et elle n'en veut pas, elle se contente de ce qu'elle a et elle n'en veut pas plus. Les gens donnent que des ennuis pour elle.

Une fois la maitresse rentrée, elle pose son petit frère à terre pour lui prendre la main afin de le ramener à l'appartement avant de partir à son travail. Tina marche tranquillement en écoutant Sung Jin raconter sa journée à l'école et ce qu'il a fait. Il lui disait qu'il avait une amoureuse le petit coquin. La jeune fille ne pouvait pas s'empêcher de sourire et de penser qu'à son âge, l'amour est tellement pur et innocent qu'au sien il est amer et horriblement douloureux selon l'adolescente remplie d'amertume et mélancolie. Elle l'écoute parler de ses camarades et ses cours avec la maitresse qui l'adore. Pour elle, Sung Jin est son rayon de soleil dans sa triste vie qui manque affreusement de goût.

Après être arrivé, ils rentrent dans leur domicile et posent leurs affaires. Pendant que Sung Jin se lave comme un grand garçon, Tina prépare le repas du diner avec soin et amour. Le petit garçon sort de la salle de bain en pyjama avec cheveux mouillés. La jeune femme met ses mains sur ses propres hanche et se mordille la lèvre inférieure en le regardant mécontente. « Hwang Sung Jin ! Combien de fois je t'ai dit de mettre tes pantoufles et de te sécher les cheveux sinon tu vas tomber malade. » Elle n'a aucune envie que son petit bonhomme attrape froid et tombe malade que cela soit un rhume ou de la fièvre ou autres. Le petit gamin qu'il était, baisse la tête triste et devient tout timide. « Grande sœur, excuse moi. Je ne le ferai plus la prochaine fois. » Elle regarde tendrement et va chercher les pantoufles puis de quoi lui sécher les cheveux. « Viens par là, mon petit garnement. » Le petit garçon accourt pour lui sauter dessus et Tina le rattrape pour le mettre sur ses genoux afin de pouvoir lui sécher les cheveux. Elle sourit de toutes ses dents en lui frictionnant les cheveux tout en tenant le séchoir. Le masque que la jeune fille tombe face à son frère, son caractère froid et dur fait place à sa chaleur, sa douceur, son côté mature et maternel qu'elle a en elle. Rien ne compte plus ou autant que lui à ses yeux, c'est sa famille. Elle lui met ses pantoufles et le pose sur sa chaise avant de lui servir le repas dans son assiette, après elle en fait de même pour elle. Ils mangent calmement le repas tout en regardant les informations à la télévision. Il était vingt heures donc l'heure de se coucher pour le petit qui se dirige à nouveau dans la salle de bain pour se brosser les dents avant de rejoindre son lit pour pouvoir tomber dans les bras de Morphée.

Une fois qu'il s'est endormi, elle lui pose un baiser sur le front en lui souhaitant de bien dormir à nouveau puis elle part prendre ses affaires et part dans leur appartement pour aller en direction du night club. Il n'est pas bien loin, malgré qu'il soit assez réputé, elle n'a pas eu de problème à se faire embaucher contrairement à certains qui demandent plus d'expérience dans le métier. Elle commence à vingt-et-une heure donc elle avait tout à fait le temps nécessaire pour arriver là-bas à l'heure. Tina arrive bientôt à la hauteur de l'entrée principale, mais passe par celle qui se trouve à l'arrière pour éviter les gens. Le jeune fille salue le directeur et les autres employés avant de partir se changer dans les vestiaires avec les autres danseuses.

Contrairement aux autres, elle se change dans les toilettes afin qu'on ne voit pas les marques ou cicatrices à qu'elle a sur le corps. Tina enfile sa tenue et sort pour se maquiller puis se coiffer auprès des autres collègues. Les filles sortent une après les autres, toutes dans des tenues sexy voir provocante, plus légère que celle de Tina qui trouve cela vraiment répugnant de se montrer à la limite d'être nue. C'est enfin son tour de sortir même si elle n'a aucune envie, elle devait le faire pour sa famille. Une fois sortie, elle sent et voit tous les regards se poser sur elle, mais continue son chemin pour rejoindre les autres danseuses face à un groupe d'adolescents en rûte et surement bourrés ou défoncés qui ont certainement son âge ou plus. Tina monte sur l'estrade avec les trois autres filles avant de commencer à se déhancher sur la musique entrainante. La jeune fille commence donc à danser de façon sexy mais subtile, on pouvait remarquer qu'elle avait plus de talent et charme que ses collègues. Sans pour autant être vulgaire, les hommes de cette salle privée n'arrivent pas à décrocher leurs regards d'elle.

Son regard à elle, il traverse tous les alentours avant de croiser celui d'un jeune homme qui lui fait ressentir une étrange sensation pourtant elle ne le connait pas, mais elle perçoit quelque chose familier. Son corps se déchaine complètement dans la danse, son cœur et tout son être ressentent une chaleur et elle sent une tension qui est plus que palpable entre eux, mais elle essaye de se concentrer sur son travail afin que ses yeux ne se posent plus sur ce mystérieux jeune homme.



Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: take a good time, before the rain... | feat. Tina   Ven 17 Fév - 9:39

« J'ai appris que tu continuais à consommer de l'alcool », le regard noir, l'expression d'une gravitée sans nom, le vieux, qui fixait son petit fils, l'unique enfant qui lui restait, semblait ne pas être très content. Yoo Han qui était juste venu lui rendre une petite visite de courtoisie, s'en voulait presque d'être venu. Il avait beau être un vrai coréen, il avait en horreur qu'on le sermonne et ne supporter que très mal les ordres et les pressions, il n'avait jamais vraiment été éduqué dans la norme, sa mère avait quitté tôt le logis et son père avait vite sombré dans l'alcool et dans un monde où seul tout ce qui faisait oublier, avait sa place... Alors Yoo Han fut toujours libre, en quelque sorte, ayant grandi à une vitesse qu'on ne puisse pas imaginer, il s'était forgé avec son frère jumeau et avait appris à vivre indépendamment d'amour paternel et maternel et de toute éducation. Alors pour n'importe qui et même son grand-père, il n'appréciait pas quand il se faisait sermonner et encore moins recevoir des ordres. Pendant tout le temps où il s'était retrouvé avec le vieux, Yoo Han s'était grandement retenu pour ne pas s'énerver et partir en vrille, il voulait montrer qu'il était devenu un autre et malgré ses petits excès, il savait se contrôler. La tâche fut dur, mais en sortant de la grande demeure, il n'avait qu'une envie, se défouler, sans pour autant partir trop loin et en restant dans le semblant de droit chemin qu'il s'était créé, pour survivre sans recouler.

Alors quand il se retrouva face à la sublime demoiselle qui se mouvait telle une déesse devant ses yeux, son sang qui s'était retourné une bonne centaine de fois, il ne put réfléchir consciemment et son cœur fit un bon. Le pauvre petit organe n'avait pas connu ce sentiment depuis bien longtemps, la dernière fois, qu'il fut autant bouleversé, c'était lors de la mort de son père puis de son frère et cela datait depuis déjà de nombreuses années. Sa colère et même son envie de se défouler s'était évanouie en un regard, pour rester béat face aux formes et aux mouvements de sa déesse, comme s'il s'était pris 20 milles voltes en plein cœur. Après une longue apnée, ne trouvant plus la force de respirer, il reprit le souffle discrètement pour enfin reprendre son esprit, il aurait très bien pu rester ainsi encore longtemps, mais c'était fatiguant et après avoir vécu une overdose, son cœur ne pouvait pas assurer la totalité de ses fonctions et puis il avait une certaine fierté. Alors il se calma grandement, il entendit son ami à côté de lui, lui décrire les demoiselles sur la piste telle de vulgaire objet, ne servant qu'à un soir, Yoo Han les voyait ainsi, tout du moins c'est ce qu'il pensait depuis bien longtemps, il en avait tellement vu défiler pour en général que quelques wons, des filles faciles qui se fichaient complètement des sentiments et qui se servaient du beau riche comme porte-monnaie ambulant. Le jeune lycéen, malgré son âge, était loin d'être dupe, les femmes ne servaient qu'au plaisir charnel et malheureusement si on allait trop loin avec elles, elles ne pouvaient que vous détruire à petit feu, l'exemple flagrant qu'il eut dans son enfance était sa mère et en sachant ça, on pouvait clairement le comprendre, mais généralement rare était ceux, qui avaient connaissance de son passé, car il ne parle pas énormément de sa vie et encore moins de son enfance, alors, sans prendre la peine de vraiment le connaitre, Yoo Han pourrait être perçu par bon nombre de ses camarades (surtout féminin), comme un salaud de première. Mais au fond, il est comme tout autre homme normalement constitué, il a un cœur et un vrai. Et son regard et son envie, qu'il traduisait dans son esprit comme anodin et normal car la demoiselle était attirante, semblait un peu plus qu'un simple désir, d'ailleurs le jeune homme qui restait plus ou moins discret, ne pouvait détacher ses yeux, de la magnifique créature qui l'avait tout bonnement ensorcelé. En tant normal, il se serait dit, ce soir, c'est elle, mais une chose l'empêchait d'avoir ne serait-ce qu'une pensée déplacée à son égard, il avait cette impression de déjà vu, comme s'il la connaissait depuis longtemps, comme si elle faisait partie de sa vie.

Au bout de quelques minutes de danse intense, comme si la demoiselle était dans son propre monde, bougeant au rythme de la musique, se détachant du groupe de fille, devenu banal et sans intérêt, le groupe de garçon qui constituait les amis de Yoo Han, commencèrent à légèrement s'agiter. Ils parlèrent d'un pari, comme s'ils en avaient enfin trouvé un, intéressant et original, sortant de cette monotonie. Le lycéen un peu fatigué de ces paris répétitifs, trouva un intérêt à participer quand un nom vint à ses oreilles, "Hwang Tina", ce nom désignait la jeune fille qui le captivait depuis le début de la soirée, d'après les dires de ses amis, Tina était en troisième année de lycée à Yu Gwan Su, la très réputée école de fille de Séoul, elle était populaire et faisait partie des pom pom girls, jusque là rien de très flagrant ni même intéressant pour un pari, mais une rumeur disait que ce n'était de loin, une fille facile, ne serait-ce à approcher, elle ne faisait pas partie de ces filles faciles qui se donnaient corps et âme dès qu'un homme lui fourrait un simple billet dans ses dessous, une déesse pas comme les autres, la conscience et le cœur de Yoo Han, lui disait de ne pas passer à côté et de ne surtout pas laisser un autre toucher à sa nouvelle "proie". Le pari attractif, le fut d'autant plus car le gain était à la hauteur du défit et même si le jeune homme hésita grandement, au final, il ne trouva que seul solution de se proposer à ce futur et long périple, qu'allait lui faire vivre ce pari.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Just Who I Am
Kim Na Ra
Queen & Cheer'
☆ Statut : Administratrice

☆ Messages : 3134
★ Points : 27536




MessageSujet: Re: take a good time, before the rain... | feat. Tina   Ven 30 Mar - 21:16

Kang Yoo Han n'étant pas passé depuis plus d'un mois sans prévenir d'une quelconque absence... Je déplace





I got the master key that can unlock your heart.
My masterpiece, us two together, like a perfect tag team.

You know we are destiny, a burning love, After this a so sweet whisper
A tingling kiss, so sweet. Boy, you're my favorite ♥️


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Just Who I Am
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: take a good time, before the rain... | feat. Tina   




Revenir en haut Aller en bas
 

take a good time, before the rain... | feat. Tina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liar Liar  ::  :: Les bons souvenirs-
Sauter vers: