Partagez | 
 

 Try again {pv Tatsu}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Just Who I Am
Lee Jade
Elite
☆ Statut : Administratrice

☆ Messages : 69
★ Points : 3423




MessageSujet: Try again {pv Tatsu}   Mar 8 Mai - 9:18

Try again


Pour la première fois depuis longtemps, je me suis réveillée dans mon lit ce matin là. Mon lit... même ça c’était devenue étrange. Je ne m’étais jamais sentie chez moi à l’hôpital mais pourtant, retourner dans mon appartement loué par l’agence, c’était étrange.
Je suis rentrée hier pas trop tard dans la soirée. J’ai passé la journée à saluer le staff et diner avec l’équipe que je n’ai pas revu depuis le jour dont personne ne parle. La version officielle ? Soucis de santé personnels. Je n’ai pas le droit d’en dire plus, je crois que l’agence n’as pas encore trouvé de couverture qui colle assez à la situation. Personne n’en a parlé, tout le monde à évité le sujet. Les trois quart du staff doit bien se douter de ce qu’il en est réellement. Mais qu’importe, je fais comme si de rien était. J’ai fais comme si de rien était toute la journée.

Quand je suis rentré, rien n’avait changé de place, c’était le même bazars que j’avais quitté quelques mois plus tôt. Je devine que ma manager de l’époque avait du venir récupérer mes affaires puisqu’on m’avais ramené une petite valise. Je l’ai posé dans l’entré et j’ai entrepris de ranger. J’ai aéré et j’ai fais en sorte que l’on puisse voir le sol sous les vêtements et les chaussures, les boites de cosmétiques te les cartons de pizza commandées qui trainaient un peu partout. Comparé à ma chambre épurée de l’hôpital, c’est le jour et la nuit. La nuit dans laquelle j’avais été avant. Ca m’a pris un peu de temps. Une fois que tout est terminé, je note sur un bloc note retrouvé « embaucher une femme de ménage ». Je ne peux même pas dire si j’en avais une avant ni combien de temps mon appartement avait été dans cet état. Seulement les derniers jours, les dernières semaines… Est-ce important ? J’ai refermé les fenêtres. Puis j’ai commandé une pizza. J’ai tiré ma valise jusque ma chambre. La première chose que j’ai fais alors ? J’ai posé un petit cadeau sur un de mes oreillers sur mon lit. Je lui est jeté un coup d’œil. C’est ma détermination. Voir les choses sous un nouvel angle, avec un nouveau regard.
J’ai pas mangé énormément. Mon regard vagabondait d’un bout à l’autre de la pièce, à certains endroits précis, mais je me suis refusé à vérifié. J’ai rangé les derniers trucs qui trainait, j’ai pris une douche et j’ai filé au lit. Pouvoir retracer avec précision tout ce que j’ai fais le jour d’avant… Ca aussi, ça faisait bien longtemps.


J’ai juste le temps de finir l’expresso que la machine instantanée à bien voulu me fournir que l’on sonne à ma porte. Ah oui. Ma nouvelle nourrisse. Je l’observe tandis qu’elle me choisit la tenue pour ma journée. Je n’arrive pas bien à déterminé ce que veux dire son regarde posé sur moi. Sans doute qu’elle me prend pour une idiote de mannequin que l’agence doit presser tant qu’on le peux encore. Sans doute même qu’elle à pas tord. Je me douche pendant qu’elle termine de fouiller mes placards et enfile docilement ma tenue. J’hoche la tête sagement quand elle me dis que je dois me maquiller que légèrement, pourtant c’est elle qui reprend le crayon pour faire une retouche. Comme elle veux. J’ai bien compris que je devais pas faire de faux pas.
C’est elle aussi qui m’amène jusqu’au travail en voiture. Je regarde les rues défiler. Elle me parle du programme de la journée. Je note mentalement l’heure de la pause où je serais libre de sa présence. Quand la pause arrive, après plusieurs réunions, je m’éloigne d’elle en lui souhaitant un bon appétit. Je réalise que je ne lui es pas demandé son prénom, mais tant pis.

J’ai autre chose en tête. Après avoir interrogé deux trois personnes du staff, je me dirige trois étages plus bas et entre dans une des pièces de studio, prévus pour le shooting. Je m’incline poliment à chaque fois que je croise un membre du staff et j’attend que le shooting s’arrête.

Je me faufile vers lui avant qu’il ne quitte la salle vers le vestiaire.

« Excusez-moi ? Kuro-shi ? »

Je n’ose pas lever la main pour l’interpeler et m’arrête à quelques pas de lui.

« Je.. je voulais vous remercier pour votre attention.. »

Est-ce pas trop formel ? Il y a pas si longtemps je me souviens lui avoir particulièrement mal parlé près de la machine à café… Un coup d’œil autour de nous m’indique que le fait que je lui adresse la parole semble en surprendre plus d’un. J’étais si horrible que ça avant ? J’essaye de ne perdre mon sang froid mais je sens tout de même mon poul s’accélérer.

« Je veux dire, pour le cadeau et aussi pour le mot. »

Je baisse la tête, pas sûre de savoir quoi faire. Il va trouver ça complètement ridicule. Si seulement ils pouvaient tous arrêter de regarder j’aurais l’air moins bête et lui pourrait réagir honnêtement. J’ai vraiment besoin d’être fixée.

Tenue 01 . 02 . 03








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Just Who I Am
Kuro Tatsuya
Elite
☆ Statut : Administrateur

☆ Messages : 14
★ Points : 3063




MessageSujet: Re: Try again {pv Tatsu}   Dim 22 Juil - 10:15

Encore un jour se lève, une nouvelle longue journée à venir. Cela fait bien longtemps que le garçon ne s’est pas réjoui d’un nouveau jour de travail, d’un nouveau jour tout cours. Venir en Corée pour se refaire une image, la bonne blague ! La seule raison était de le punir, ici il ferait tout plein de petit job pour rembourser sa dette et après qui sait ? Bye Bye le Tatsu ! Il n’était pas assez naïf pour penser qu’on lui confierait un réel travail une fois dette acquittée. Au moins il retrouverait sa liberté parce que là… Il se sentait complètement emprisonné dans un engrenage sans fin.

Il a complétement perdu le gout qu’il avait auparavant à faire ce métier, il faut dire que mannequin pour les mains, les pieds ou juste une partie réduite de son corps hormis le visage pour des pubs c’était loin de ses objectifs de carrière lorsqu’il est arrivé ici. Et l’argent ? Il n’en voit jamais la couleur, tout sert à rembourser sa dette. Heureusement, il reste logé et nourrit par la boite mais ça s’arrête bien là. Il n’est même plus invité aux grandes occasions ni même aux petites. On ne le voit plus nulle autre part que dans les locaux de l’agence. Il est devenu comme un meuble, une jolie décoration. Et encore, il en viendrait même à douter du « joli ». Oh oui, de la confiance en lui il en avait perdu durant cette année. Le matin il ne prenait même pas le temps de s’habiller correctement, un pauvre survêtement ou un pauvre jean avec un simple t-shirt.

Limo venant le chercher ? C’était fini depuis longtemps. Transport en commun pour le mannequin des mains. Personne ne savait plus qui il était de toute manière. Les groupies, les fans, tout ça c’était bien révolu maintenant. La Corée ne le connaissait pas.

Ce matin, comme toujours, il prit le premier bus, celui qui ne prend que les travailleurs de la nuit rentrant chez eux ou les ouvrier commençant à des heures pas permise. Tatsuya se voyait dans cette deuxième catégorie même si eux rêverait d’être à sa place, lui connaissait la vérité de sa situation, guère mieux que la leur. S’asseyant comme toujours au fond, il regardait inlassablement le paysage qu’il connaissait par cœur maintenant, les yeux dans le vide.

Arrivé, il alla directement à la salle de maquillage et de costume. En vue de la tenue, il comprit quelles parties de son corps allaient être mises à l’honneur aujourd’hui. Se déshabillant, il enfila le caleçon qu’il allait devoir mettre en valeur puis laissa les maquilleuses s’occuper de son corps pendant que son manageur vient lui donner quelques instructions. On pourrait croire que les caleçons pourraient être un pas en avant mais non, il apparaitrait dans quelques magasines de prêt-à-porter sans son visage, juste le bas de son corps et peut-être quelques abdos mais pas plus. Enfilant un peignoir, plus pas besoin professionnel, il ne fallait pas distraire les demoiselles pendant leur travail ? Ou peut-être croyait-on qu’il était pudique, il se sentait déjà qu’un objet, un peignoir ne changerait rien et ne lui ramènerait pas son humanité, mais ça donnait bonne conscience à la prod’.

En une matinée c’était fait et emballé. Travail rapide mais précis. Loin de la star capricieuse, Tatsuya était devenu un robot bien huilé qui faisait ce qu’on lui demandé. Il avait presque perdu tout ce qu’il avait, il ne lui restait que son corps et on comptait bien y puiser jusqu’à qu’il n’y ait plus rien à en tirer. Alors qu’il se diriger vers son vestiaire pour remettre quelques vêtements, il fut stopper par une silhouette qu’il n’avait pas vu depuis un bon petit moment.

« Excusez-moi ? Kuro-shi ? »

Se retournant vers la demoiselle, surpris de cette voix pas inconnu, il la reconnu de suite. Il n’était pas facile d’oublier le seul visage qui lui avait été familier lorsqu’il était arrivé dans ce nouveau pays. Encore moins après qu’elle ait disparu. Il lui avait fallu plusieurs semaines avant de se décider à lui envoyer un mot de soutient. Il s’était souvent demandé si elle l’avait bien reçu, elle qui ne le portait pas vraiment dans son cœur à l’époque. Il était surpris de la voir ici, ignorant sa sortie du centre où elle était et encore plus de la voir ici à venir le voir lui.

« Je.. je voulais vous remercier pour votre attention.. »

Elle l’avait donc bien reçu. Tant mieux.

« Je veux dire, pour le cadeau et aussi pour le mot. »

Il lui sourit. A l’époque il avait été tout sauf sympa avec elle. Il s’en était voulu lorsqu’il avait appris sa situation, bien sûr il n’était pas assez égocentrique pour s’en sentir coupable mais il était loin d’avoir aidé. Elle avait l’air d’aller bien.

« Lee Jade ! Tu as l’air en forme. »

Ils n’avaient jamais été amis, elle l’avait certainement détesté lui avait juste été indifférent. Il ne voyait rien d’autre à dire que des banalités fades et insipides mais ça restait sincère.

« Tu es de retour à l’agence alors ? Et bien bon retour ! »

Il se retient de lui souhaiter d’être de nouveau sur les plus grandes agences de la ville. Ça en aurait été trop.

« Ce n’était pas grand-chose tu n’as pas à venir me remercier. »

tenue



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Just Who I Am
Lee Jade
Elite
☆ Statut : Administratrice

☆ Messages : 69
★ Points : 3423




MessageSujet: Re: Try again {pv Tatsu}   Ven 17 Aoû - 10:43

[Changement de personne pour le récit, désolée mais je me plantais une phrase sur deux, ça venait pas x_x]


Il ne s’attendait pas à la voir là. Oui la nouvelle de sa sortie avait été gardée secrète jusqu’ici, pour une fois l’agence avait réussit à bien faire taire l’affaire… A croire qu’elle savait bien elle aussi où se trouvait son intérêt. Sans doute que la voir ici au milieu de cette salle, c’était un peu comme l’apparition d’un fantôme. Une entité disparue qui n’aurait pas du pouvoir revenir, sauf événement surnaturel. Et bien qu’elle ne le comprenait pas d’elle-même tout à fait encore… Peut-être que l’homme en face d’elle était en partie responsable de ce changement. Il y a quelques semaines encore, rien n’aurait pu lui donner envie de sortir de sa bulle. Elle y était enfermée, en sécurité à l’abris des regards et loin des médias, de tout les critères de perfection. Trop épuisée, elle n’avait plus de raison de vouloir se relever.

Mais elle s’y était mal pris. Elle avait dérapée, elle avait lentement commencée à en prendre conscience. Ce devait être ce que l’on appelle le recul. L’homme qu’elle avait jugé comme l’ennemi numéro un avait été capable de lui envoyer un cadeau. Un cadeau différent des autres, mignon et doux. Mais si on s’en fixer à la première apparence, ce n’était qu’un poisson. Mais un poisson pouvait se trouver un bel aquarium pour y tourner heureux non ?

A quel point son jugement avait-il été altéré ? Elle l’ignorait. Mais Kuro Tatsuya en face d’elle n’avait rien de commun avec celui donc elle avait le souvenir.

« [color=royalblue]Lee Jade ! Tu as l’air en forme. »

Et il avait l’air plutôt agréablement surpris de la voir. Rien de négatif ou désagréable comme dans ses souvenirs. Cela lui redonnait un peu de courage…. Quand est-ce qu’il avait bien pu recommencer à fuir ? Elle ne savait pas, son caractère avait changé depuis son entrée à l’hôpital et elle le redécouvrait de jour en jour. Comme beaucoup d’autre chose en fait, le monde vous apparaît différemment à la sortie d’une cure.

« Tu es de retour à l’agence alors ? Et bien bon retour ! »

Elle lui sourit et s’inclina légèrement tout en le remerciant, polie comme envers un ainé, ce qu’il était en fait en vu de son âge.. Qui plus est, lui n’était pas sortie par la même porte qu’elle.

« Ce n’était pas grand-chose tu n’as pas à venir me remercier. »

Il imaginait sûrement pas à quel point il avait faux, comment il l’avait amené à reconsidérer son passé à travers le biais de la peluche. Ni combien elle avait finis par y placer de l’affection et lier irrémédiablement la bienveillance qu’elle trouvait auprès de la peluche à son auteur.

« Non au contraire, pour moi, ça à été important, bien que ça doit effectivement sembler dénuer de sens vu de l’extérieur… Pour moi ça a joué un rôle… En un sens, ça m’a permis d’avancer… D’essayer de voir différemment le monde autour de moi. »

Elle s’arrêta… Ses propos étaient sans doute étranges et n’avaient à tout les coups pas leur place à cet endroit, au milieu du travail… Et vu leur anciennes relations –ou non relation, à voir-, ce ne devait qu’être encore plus bizarre.
Cherchant à se reprendre, Jade attrapa le bas d’une mèche de cheveux pour l’entourer nerveusement autour de son doigt, le regard cherchant un instant une sortie pour éviter de voir si le mannequin en face la prenait pour une frappadingue.

Reprenant son courage à deux mains, elle redressa la tête vers lui, mais sans cesser d’entortiller son doigt autour de sa mèche, cherchant à centraliser son angoisse.

« Enfin.. Fait pas attention à ce que je raconte…. Mais, j’aurais voulu t’inviter à boire un verre ou manger quelque chose, pour te remercier.. Si ça te dérange pas évidement. Je sais que ça doit être étrange vu notre dernière conversation. »

Une petite rire, plus grave que ce qu’on pourrait sans doute penser à première vue face à sa taille, s’échappa de ses lèvres, pas assurée. « Etrange » était sans doute faible.

« Mais c’est que j’ai décidé d’essayer de m’y prendre mieux à l’avenir… Mais je vois personne pour essayer en dehors de toi… »

Que c’était maladroit, elle creusait plus bas à chaque phrase.

« Parce que toi je.. je crois que j’ai pu mal interpréter auparavant… Tu veux bien m’accorder un peu de ton temps libre ? »










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Just Who I Am
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Try again {pv Tatsu}   




Revenir en haut Aller en bas
 

Try again {pv Tatsu}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liar Liar  ::  :: Gwangjang-dong } Lieu de Travail :: Amuse } Talent Agency-
Sauter vers: