Partagez | 
 

 Yoon Chung Su # Our love was like the wind.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Yoon Chung Su # Our love was like the wind.   Jeu 30 Mai - 5:05


Yoon Chung Su
feat Won Bin

Infos' globales


Âge ➜ 28 ans
Surnom par GG ➜ aucun
Activité ➜ médecin pédiatre à l'hôpital de Seoul
Niveau de richesse ➜ aisé
Sexualité ➜ hétérosexuel
Situation amoureuse ➜ veuf et célibataire
Signe(s) Particulier(s) ➜ il garde toujours son alliance sur lui, même si il ne la porte plus à la main gauche, il la porte en pendentif.
Famille ➜ sa mère uniquement, son père il ne l'a jamais connu.
Vos ambitions pour l'avenir ➜ être en mesure de soigner le plus d'enfant qui ont la malchance d'être gravement malade. Chaque enfant devrait vivre pleinement son enfance et non être cloué dans un lit d'hôpital.
Votre secret ➜ Il a couché avec une femme le soir même après l'annonce du décès de sa femme, rongé par le chagrin et fortement alcoolisé. Un fait qui le fait culpabilisé même à l'heure actuelle...
Votre avis sur le blog de Gossip Girl ? ➜ Gossip Girl ? Jamais entendu parlé...
Groupe désiré ➜ Seoul Elite





Story


Yoong Chang Su, de son prénom de naissance Chase, est un jeune homme au passé pas si différent des autres. Né de l’union d’un américain, dont il l’ignore l’identité et d’une femme agent immobilier d’origine coréenne, il a toujours vécu qu’avec cette dernière d’aussi loin dont il se souvient. Son père n’est qu’une lettre, un « X » parmi tant d’autres qu’il n’a jamais cherché à retrouver tant il n’en voyait pas l’utilité. La non-présence d’un père à ses côtés ne lui a jamais semblé être une chose terrible. Pourquoi serait-on en manque d’une chose qu’on n’a jamais eu. Il mentirait bien entendu dans une certaine mesure s’il disait qu’il n’avait jamais envié ses amis mais cela s’arrêtait là. Jamais il ne reprocha cette absence à sa mère, qui par la même occasion avait tendance à ramener toujours des hommes différents à la maison. Du haut de ses 7 ans, il était bien entendu loin de se douter que sa mère satisfaisait simplement ses besoins en tant que femme en couchant avec des hommes qui physiquement lui plaisait. Aucun d’entre eux ne restait vraiment, ils n’étaient juste que de passage. Lui seul semblait être le seul « homme » vraiment présent dans la vie de cette dernière, son trésor dans une certaine mesure. Elle semblait heureuse de l’avoir, le couvrait de tendresse lorsqu’elle en avait l’occasion sans pour autant le pourrir de cadeaux. Ils vivaient en harmonie et les années qui passèrent ne vinrent jamais en aucun cas changer cette vie qui lui semblait « naturelle » à ses yeux.

A l’âge où les fortes poitrines et les films érotiques sont les seules obsessions des jeunes hommes, Chace ne peut nullement nier en avoir généreusement profité. Loin d’être en retard comparé à ses autres amis, c’est à 14 ans qu’il a consommé sa première relation sexuelle avec une femme plus âgée que lui. Une expérience qui se réitéra un nombre incalculable de fois au point qu’il soit considéré comme un des meilleurs coups de son collège/lycée. A cette époque, l’amour lui semblait aussi nébuleux que ce qu’il pouvait en lire dans les livres ; tout cela lui semblait si utopique. Durant près de 4 ans, sa vie se résuma simplement à sortir frivolement avec des filles consentantes qui tout comme lui cherchaient pas à se prendre la tête. Les femmes, celle qui font fondre le cœur d’un vrai homme, il les regardait de loin, les trouvant étrange, une en particulière. Une fille qui du haut de ses 18 ans, lui semblait bien frigide lorsqu’ils en venaient à parler de « sexe ». Drôle de sujet de conversations entre de simples camarades de cours, beaucoup moins lorsque le sujet de leur travail en commun était les « MST » pour leur dossier en première année de Médecine. Un sujet qu’il connaissait sur les bouts des doigts pour les avoir étudié pour éviter d’en attraper au cours de ces relations frivoles avec des femmes de vie… du moins qui savait en profiter.

Contrairement à lui, Alison était résolument une petite rêveuse, elle semblait attendre le prince charmant comme si cela était évident qu’il existait. L’amour, ce sentiment était résolument incompréhensible à ses yeux mais en même temps, il ne pouvait s’empêcher de l’admirer pour être en mesure de camper sur ses positions et de n’avoir rien à faire de ce que les autres pourraient en dire, comme des sals coups que certains crétins pouvaient lui faire en voulant la dépuceler pour le fun. Etrangement, il refusa toute proposition de pari de ce style, les traitant de cons si l’un d’entre eux tentait quoique ce soit à ce sujet. La méchanceté gratuite lui avait toujours fait horreur et il se refusait qu’on puisse lui faire une telle chose sans gouter à son poing parla suite. Un indice qui aurait pu lui mettre la puce à l’oreille comme ce regard attendri qu’il pouvait lui lancer lorsqu’il la voyait entrer dans son champ de vision. Quand bien même eurent-ils plusieurs nuits à passer dans la même pièce pour travailler ensemble, il n’essaya absolument rien à son encontre, se contentant simplement de la taquiner continuellement à ce sujet. Seulement un jour, la vérité éclata comme un rayon de soleil qui parvient à franchir un épais nuage pour éclairer le ciel.

Un baiser, cette dernière était venue lui voler un baiser, un geste qui avait eu le don de le laisser complètement bouche bée, incapable de dire ou faire quoique ce soit. Riant de sa réaction, cette dernière était venue le taquiner avec amusement en murmurant qu’elle savait qu’il était amoureux d’elle, s’en réjouissant tellement qu’à cet instant, elle lui avait semblé magnifique. Telle une rose qui venait de s’éclore, si merveilleuse et belle, il n’avait pu la lâcher du regard avant de venir à son tour l’embrasser sans un mot. Un baiser qui avait prit une saveur totalement différente de tous les précédents qu’il avait pu avoir avec d’autres personnes. Un baiser qui lui fut rendu avec le même plaisir, se transformant en une nuit si merveilleuse que même à l’heure actuelle, il s’en souvient encore. Au final, ce fut lui qui vola la fleur de l’innocence de celle qui devint quatre ans plus tard sa femme. L’amour qu’il avait pour elle, il ne pouvait pas le voir mais il pouvait le sentir comme on sent une brise d’air fouetter son visage lors d’une nuit d’été. Elle remplissait son être de cette effusion qu’elle était seule à lui prodiguer au point qu’il ne voyait plus qu’elle. Elle devint son petit rayon de soleil au point qu’il avait voulu faire d’elle : la femme de sa vie. Le mariage, une chose qu’il se serait sans doute jamais vu faire quelques années auparavant mais qui lui avait semblé si évident lorsqu’il avait songé à ce dernier avec elle.

Un mariage heureux qui dura deux ans avant qu’ils ne prennent conscience que, ce qu’ils croyaient être que les grosses fatigues d’Alison dues au travail et aux examens en tant qu’interne depuis des années, était en réalité une Leucémie qui n’avait fait que s’accentuer au point que ses chances étaient presque nulles. Une nouvelle qui vint totalement les achever alors qu’ils prévoyaient déjà de construire une maison et de faire des enfants. Quand bien même Alison lutta de toutes ses forces durant près de deux ans, la rechute lui fut fatale, si brutale qu’il ne s’en est toujours pas remis, deux ans après. Son cœur appartient toujours à Alison quand bien même n’hésite-t-il pas à succomber aux charmes de femmes qui veulent bien de lui. Incapable de refaire sa vie dans cette ville qui fut le berceau et le nid de leur amour, il demanda immédiatement une mutation à Seoul où il trouva un poste tout de suite après. Cela fait désormais deux ans qu’il est à Seoul, il y a trouvé ces marques mais sa vie se résume souvent à l’hôpital, boite de nuit et chambre d’hôtel en charmante compagnie. Il rentre rarement à son appartement en fin de compte, si ce n’est pour se poser quelques heures parfois. Cela fait un an qu’il est enfin devenu enfin le médecin pédiatre qu’il avait toujours souhaité être. Ces capacités très pointues en la médecine a fit rapidement de lui un référent des causes perdues. Qu’importe ô combien la lutte peut être longue et difficile, il se bat chaque jour pour trouver une solution, un remède aux maladies qui malmènent ces pauvres enfants qui sont obligés de venir vivre à l’hôpital. En fin de compte, une vie comme tous les autres…






What about you ?


Eh bien me revoila sous une autre tête. Je voulais donné une autre chance à YongWoo mais finalement je me suis dis que ça n'allait peut être rien changé >...< résultat, je préfère refaire un autre bébé en lui souhaitant tout autant de chance de vivre promptement **
code de validation : B.









Dernière édition par Yoon Chung Su le Jeu 30 Mai - 7:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: Yoon Chung Su # Our love was like the wind.   Jeu 30 Mai - 5:43

BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE

Amuse toi bien avec ce nouveau garçon
Bon courageeeeeee pour ta fiche



Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: Yoon Chung Su # Our love was like the wind.   Jeu 30 Mai - 5:58

REBIENVENUE ♥
bon courage pour ta fiche **
et j'espère que tu t'amusera bien avec ce nouveau petit ** ♥



Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: Yoon Chung Su # Our love was like the wind.   Jeu 30 Mai - 7:20

Bienvenuuuue à toi *o*
Amuse-toii biiieen ici et travaille bien, sois ami avec mon papa /pan/



Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: Yoon Chung Su # Our love was like the wind.   Jeu 30 Mai - 7:21

Merci beaucoup à vous trois **
J'ai fini ma fiche *-*. J'espère que mon petit plaira à une certaine demoiselle *porte*



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Just Who I Am
Kim Na Ra
Queen & Cheer'
☆ Statut : Administratrice

☆ Messages : 3134
★ Points : 27536




MessageSujet: Re: Yoon Chung Su # Our love was like the wind.   Jeu 30 Mai - 9:20

J'aime bien celui là tiens, hâte de le voir évoluer ♥
Tout est bon, je te laisserais juste ajouter l'icon à ton logbook vu que tu n'as pas mis d'icons ;)





I got the master key that can unlock your heart.
My masterpiece, us two together, like a perfect tag team.

You know we are destiny, a burning love, After this a so sweet whisper
A tingling kiss, so sweet. Boy, you're my favorite ♥️


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Just Who I Am
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yoon Chung Su # Our love was like the wind.   




Revenir en haut Aller en bas
 

Yoon Chung Su # Our love was like the wind.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liar Liar  ::  :: Fiches d'identités :: Fiches validées :: Seoul's Elites-
Sauter vers: