Partagez | 
 

 I'm not anymore the hero of the past. | PV Feun Su Ri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: I'm not anymore the hero of the past. | PV Feun Su Ri   Sam 18 Aoû - 5:43

"I'm not anymore the hero of the past."
Feun Su Ri & Park Min Woo


A peine était-il revenu sur les bancs de son équipe, que le jeune homme qu’il était, s’était renfermé sur lui-même. Il ne savait pas ce qu’il était en train de se passer pour qu’il soit à ce point incapable de tirer de telles balles. Au cours de sa carrière dans les tournois collégiens et lycéens, il avait eu à faire avec des lanceurs bien plus coriaces que son meilleur ami, des joueurs avec qui il était en compétition permanente pour être le nouvel Ace de l’équipe nationale. Une équipe dans laquelle il avait manqué d’être un de ses membres tant ses talents étaient exceptionnelles. Et maintenant cet illustre espoir n’était même pas en mesure de frapper la balle de son meilleur ami avec autant d’efficience qu’auparavant. En fin de compte cela n’aurait eu point d’impact sur sa personne si cela se serait déroulé lors d’un match officiel mais le fait de savoir qu’il se trouvait face à des « débutants » si on pouvait les nommer ainsi, le rendait anxieux. Il était terriblement angoissé par les réactions de son père et à la fois exaspéré par son incapacité. Une année sans s’exercer et le voila bon à n’être qu’un remplaçant… lui qui pensait réellement être encore au niveau. Cette vérité commençait sérieusement à lui faire mal alors qu’elle se faisait de plus en plus présente au fil des manches qui s’écoulaient. Il ne savait pas ce qu’il se produisait mais ça le rendait quelque peu fou, taciturne. Il ressentait cette envie terrible de prendre ses affaires et quitter le terrain et l’évènement. Il imaginait sans trop de mal la réaction de son père face au piteux spectacle qu’il était en train de présenter aux spectateurs. Des membres de l’Elite qui n’allait nullement se gêner pour dire tout haut des critiques pour l’enfoncer. Il se sentait si pitoyable qu’il avait baissé la visière de sa casquette sur ses yeux sans même prêter attention à la fin de la manche. La seule chose qu’il désirait c’était de s’échapper de ce cauchemar éveillé et quitter ce terrain. Lorsque la manche se termina, il se leva seulement alors qu’il sortait du terrain pour se réhydrater et tenter de regagner ses esprits.

Glissant sa tête sous le flux d’eau qui s’écoulait du robinet d’eau se trouvant près du terrain, il profita pleinement de cette sensation d’eau glaciale sur son corps si brulant. Ce geste eut le don de lui apaiser quelques secondes son esprit alors qu’il relevait doucement sa tête trempée en repoussant ses cheveux en arrière. Il inspira profondément pour tenter de reprendre ses esprits alors qu’il s’appuyait sur l’évier en question. Il devait prendre sur lui-même, tenté de se convaincre qu’il allait faire mieux mais il n’y parvenait point, il se sentait mal à l’aise vis-à-vis de sa pitoyable prestation. Son égo étant sans doute bien trop fort pour tolérer le contraire. Il avait été ce Terminator, avait enchainé les lancés « Out » et les « Homerun » à répétition face aux lanceurs les plus professionnels. Comment pouvait-il accepté le fait de ne pas être en mesure de le faire pour un simple match comme celui auquel il participait. Soupirant terriblement troublé par cela, il passa ses doigts sur son visage alors qu’il sentait des pas s’approcher de lui. Il n’eut pas besoin de tourner son visage pour savoir qui il s’agissait, il connaissait cette personne plus que tout au monde. C’est donc dans un simple sourire quelque peu faux qu’il lança.

« Je crois sincèrement que je devrais prendre ma retraite, non ? Qu’en penses-tu suri ? Comment puis-je encore escompté être digne d’être un capitaine d’une équipe telle que la notre… Franchement. »

Défaitiste ? ô oui qu’il l’était à l’heure actuelle. Il ne semblait même plus avoir confiance en ces capacités. Un an d’inactivité faisait-elle réellement autant de dégâts que cela ?





Dernière édition par Park Min Woo le Lun 17 Sep - 7:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: I'm not anymore the hero of the past. | PV Feun Su Ri   Lun 27 Aoû - 5:38

Su Ri avait observé son ami depuis le début du match de base-ball, il n’avait pas vraiment besoin de mot pour comprendre que celui-ci se trouvait désespéré par son faible jeu , un regard échangé suffissait. Juste à le voir, ca lui suffisait. Su Ri l’avait compris dès son premier lancer. Il avait perdu beaucoup suite à son accident. Il le voyait souffrir en courant, et pas seulement à cause de sa jambe meurtrie. Ce n’était plus physique, si il avait eu seulement ma à la jambe, Su Ri savait parfaitement qu’il n’aurait rien laisser paraitre. Il n’aurait même pas grimacer, ou baiser les yeux. Il aurait continuer à sourire sur le banc de l’équipe adverse sans se renfermer. Su Ri ne pouvait pas lui faire de cadeau sur le terrain, lui montrer le moindre signe de pitié serait la pire des sentences pour son ami. Comme si il n’était plus digne qu’on se donne à fond pour lui juste parce qu’il avait perdu son niveau d’antan. Su Ri ne pouvait s’y résoudre et ce même si il participait à l’humiliation public de son ami.

Il entendait déjà leur voix, leur silence dans les gradins de ses gens qui avait tant espéré revoir le grand Min Woo, le Terminator à la carrière promise. Ceux qui se trouvait là en quête de grand spectacle, certainement déçu et moqueur face à cette misérable performance que donnait son ami. Dans le monde ou Su Ri et Min Woo évoluait, celui devant lequel il jouait en ce moment même, ne donnait pas de place aux failles. On était aussi vite déifier que descendu aux enfers. Le moindre pas de travers et on devenait l’objet de toute la médisance de cette élite. On pouvait bien évidemment ne pas y prêter attention, ou comme Su Ri, s’amuser de la mauvaise réputation qu’on leur attribuait. Seulement, lorsque l’on se battait pour réussir à atteindre les étoiles, lorsqu’on portait tant d’espoir de remonter une pente sur laquelle on avait trébucher, quand les personne qu’on aimait avait ce même espoir. Quelle terrible sentence que cette humiliation face à cette ignoble élite qui ne possédait aucune compassion.

Su Ri ne trouvait plus vraiment de plaisir dans ce match, sortir de ce stade sans pitié et retrouver son ami, sans savoir trop ce qu’il devrait lui dire. Il souhaitait juste se trouver là pour lui, le soutenir. Su Ri était conscient qu’il n’était plus au meilleur de sa forme, mais c’était normal, il fallait du temps pour récupérer de ses évènements. Il n’avait cependant jamais imaginer une telle déchéance. Non que la performance de son ami était pitoyable, il n’avait pas encore tout récupéré de sa rééducation, mais après ça, qui voudrait encore lui donner sa chance ? Qui oserait croire en lui ? Su Ri rechercha dans les gradins le père de Min Woo, ce grand base-balleur qu’il admirait tant. Même de loin, il pu y déceler la déception, la perte de tout espoir de voir un jour Min Woo prendre sa relève. Le vice capitaine détourna le regard. Se trouvait il donc le seul à ne rien attendre de Min Woo. Su Ri se demandait comment Min Woo pourrait reprendre goût au base-ball après ce terrible épisode.

Après sa troisième élimination, Su Ri le vit s’éclipser vers les vestiaires des joueurs. Su Ri n’hésita pas un instant à en faire de même pour le suivre. Il le poursuivit vers les toilettes des vestiaires. Il le trouva se passant de l’eau sur le visage. Il lui fit part d’une idée effrayante, choquante, mais plus ou moins compréhensible suite à cette après midi. Il se demandait si il devait prendre sa retraite du base-ball.

Su Ri resta silencieux, il vint se poser à ses côtés, appuyant son dos et ses main sur les lavabos de manière à faire face, enfin plus ou moins puisqu’il se trouvait décaler sur le coté, à Min Woo. Quelle terrible et injuste décission qu’il voulait prendre, sans même se laisser une chance. Ou bien peut être que c’était aujourd’hui sa chance.
Su Ri le fixa, doutant de prononcer les mots consolateur qu’il aurait du apporter; peut être juste parce que c'était des mots que seul Su Ri pourrait lui dire.
« - Peut être, peut être que tu devrais d’arrêter…momentanément en tout cas. Histoire de laisser un peu de temps à ta jambe, à toi aussi. Mais rien ne sert de se précipiter à prendre ta retraite en ce sport. Qu’importe que tu sois le Terminator ou un capitaine débutant, si tu arrives à y reprendre plaisir, je ne souhaiterais personne d'autre en capitaine. »




Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: I'm not anymore the hero of the past. | PV Feun Su Ri   Lun 17 Sep - 7:03

Le voir ainsi, sans aucun doute que son meilleur ami ne pouvait qu’en être surprit. Après tout, il était rare de lui voir afficher une mine si morose alors qu’il était toujours l’un des premiers à dire qu’il ne fallait nullement baisser les bras avant la fin de la partie. En tant que capitaine, ce dernier l’avait tant dit et répété à ses camarades d’équipe, qu’il aurait du sans aucun doute se sentir gêné de proférer de telles phrases qui allaient en contresens de ses propres principes. Seulement aujourd’hui, il n’était nullement en état de garder la face, son orgueil était bafoué et sa personne ne pouvait le supporter d’autant plus après avoir passé tant d’années sur le devant de la scène du baseball. Il voyait ce jeu auquel il avait participé comme un échec sur toute la ligne et il ne pouvait que se sentir frustré de ne point être en mesure de tirer une balle convenablement alors qu’il n’avait aucune raison de les rater. Les échecs répétés des manches qui s’étaient écoulés depuis le début de la partie, ne faisait qu’approfondir son mal être et il n’était plus qu’un jeune homme cruellement frustré qui ne savait pas s’il prenait en réalité les bonnes décisions.

En ce qui concerne de son image au sein de l’école, il préférait nullement y songer mais il savait ô plus profondément de son être que sa popularité allait être atteinte par le pitoyable spectacle qu’il offrait aux yeux des personnes présentes… son père, il souhaitait nullement le voir avant quelques jours pour tenter de fuir cette déchéance qu’il allait sans aucun doute perdre en lisant le message intransigeant que ses prunelles allaient sans aucun doute lui laisser entrevoir. Il ne pu que soupirer quelque peu perdu à cette songée alors qu’il avait lancé ces mots à son meilleur ami. Prendre sa retraite ? Peut être était-ce l’heure pour lui de retirer définitivement l’uniforme ? Qui savait. Seulement cette idée le laissait quelque peu amer, que pouvait-il faire d’autre si on lui enlevait le baseball ? Il restait bien la danse mais vu l’état de sa jambe, ce n’était nullement à l’ordre du jour pour l’instant. Il se contenta alors seulement de fixer son ami avec désinvolture et amertume alors que ce dernier faisait de même. Aux paroles que ce dernier lui tendit, il ne pu que le fixer encore plus passionnément alors qu’il lui disait qu’il était peut être pour lui d’arrêter… momentanément dans tous les cas. Il lui conseillait de laisser un peu de temps à sa jambe, à lui aussi mais que ça ne servait à rien de se précipiter à prendre sa retraite. Qu’importe à ses yeux qu’il soit le Terminator ou un capitaine débutant, s’il arrivait à reprendre plaisir, il ne souhaiterait personne d’autre en tant que capitaine.

Ses mots eurent le don de le faire sourire alors qu’il laissait un rire quelque peu amusé franchir ses lèvres. Il reconnaissait parfaitement son meilleur ami dans ses mots alors qu’il soupirait profondément tandis qu’il s’appuyer sur le rebord du lavabo pour relever sa tête vers le ciel, songeur.

« En effet… tu as peut être raison. J’aime tellement ce sport que je crois que j’ai tendance à me surestimer depuis quelques mois. Seulement, il m’est difficile de faire autre chose, tu sais ? Que faire de sa vie lorsqu’on a passé toute son existence à s’entrainer d’arrache pied pour devenir le numéro un de ce sport… ahhh… » Soupira-t-il dans un long soupir alors qu’il se mordait doucement la lèvre inférieur. « Je crois qu’en fin de compte, je ne sais même plus qui je suis depuis ce jour… c’est pitoyable, ne penses-tu pas ? Tout me semble être tellement différent désormais. Est-ce moi, ou les gens qui ont évolués sans que j’en prenne conscience ? »

Ne plus savoir qui il était réellement, c’était résolument le plus gros secret qu’il aurait pu lui avouer. Un secret qu’il gardait au plus profond de son cœur depuis cet accident mais aujourd’hui, il semblait avoir besoin des conseils de son ami, qu’importe si ce dernier finirait par dérider la situation ou au contraire lui répondre avec la plus grande franchise du monde. Après tout, même leur relation évoluait doucement sur un chemin que cette dernière n’avait jamais empruntée sans qu’eux même n’en prenne plus ou moins conscience.



Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: I'm not anymore the hero of the past. | PV Feun Su Ri   Lun 19 Nov - 8:53

Su Ri n'avait pas l'habitude de voir son ami aussi faible et défaitiste, lui qui était d'ordinaire fort et protecteur semblait baisser les bras. Soudain c'est lui qui avait besoin de protection et d'air aussi. Su Ri n'avait eu à le protéger qu'après son accident, en général, bien qu'il soit l'ainé, il ne jouait que rarement ce rôle dans leur relation. La détresse de son ami, il l'avait de suite remarquer, autant par la violence de ses mots. Avant même dan son regard empreint de désespoir déterminé. Il connaissait suffisamment Min Woo pour savoir que lorsqu'il affirmait quelque chose avec autant de sérieux, peu de personne ou de chose pouvait lui faire faire le contraire. Trop droit certainement. Su Ri trouverait ca dommage qu'il s'arrête, jouer sans lui, ce n'était vraiment pas la même chose , ca n'avait pas le même charme. Il ne connaissait pas le moyen de le faire changer d'avis toutefois. C'était sa décision, alors quelle qu'elle soit, Su Ri le soutiendrait bien sur.

C'était blessant de l'entendre dire qu'il voulait abandonner tandis qu'il avait bien repris malgré sa jambe défectueuse, retrouver un niveau digne du champion qu'il était avant, le futur astronaute ignorait si c'était possible, mais il y croyait tant que Min Woo le désirait. Et si il vouait réellement arrêter de jouer, était ce égoïste de lui demander de prendre du temps. Pensait il seulement à son ami et aux regret qui pourrait naitre d'une décision précipitée? N'éprouvait il pas un désir personnel de le voir s'amuser, de s'amuser ensemble sur le terrain de baseball ? Si bien sur, ils jouaient ensemble depuis leur plus jeune âge. Parce qu'il était le plus vieux, et que ses rêves semblait bien loin du monde du sport de batte, le futur astronaute avait toujours pensé qu'il serait le premier à quitter l'équipe. La blessure de Min Woo l'avait fait démentir. Il imaginait les raisons qui pouvait le pousser à tout lâcher. A laisser tomber ce monde de sport, la pression à la victoire, à l'avenir brillant, au résultat de son équipe, au condition sportive, à la vie saine, et pire que tout, de l'espoir des spectateurs qui pensait souvent que tout était simple, qu'il était né pour ça, qu'il était doué pour ça. Su Ri savait qu'il avait juste bosser comme un malade pour atteindre ce niveau. Niveau détruit en quelque seconde et tous ses effort furent vain. Ca en aurait détruit plus d'un. Min Woo ne faisait pas exception à la règle au final. Les paroles de Min Woo,Su Ri avait espoir de ne jamais les affronter, mais pouvait on lui reprocher de douter.

Su Ri n'espérait pas de Min Woo qu'il vainque telle ou telle armée, tant qu'il pouvait prendre plaisir à la bataille. Ses paroles avaient été plus que sincère. Su Ri n'espérait rien de Min Woo, juste qu'il se sente bien, s'amuse, soit heureux, si cela passait par le baseball, très bien, si c'était par autre chose, ca convenait aussi au scientifique. Il ne bougea pas vraiment, se contentant de regarder son ami meurtri. Celui ci dit qu'il n'avait pas tord, que prendre son temps lui ferait sans doute du bien. Qu'il aurait du mal a vraiment arrêter le baseball. Su Ri laissa n sourire apparaître sur son visage, songeant à la cocasserie de la situation

« Je suppose, toi qui ne montera peut être pas sur les marches des grand championnat de baseball, c'est à peu près aussi incongru que moi criant sur les toits que les extra terrestre n'existe pas et que l'astronomie c'est vraiment nul. Tu seras peut être pas le Roy Halladay coréen, mais tu pourra faire d'autre grande chose. Des choses qui te plairont autant, je suis sur qu'il y en as. »


Su Ri avait les étoiles, Min Woo pouvait en trouver d’autre si ce n’était l’étoile du baseball. Su Ri l’espérait en tout cas. Il alluma le robinet auprès de lui et arrosa légèrement le visage de son ami.
« Allez, ressaisit toi, il reste encore 2 petites manches. Et puis ton équipe gagne, vous êtes une équipe, c'est ca qui compte, n'est ce pas capitaine. Plus que le résultat personnel, c'est la performance du groupe qui prime, hein! Il te supporte tous, et je suis là aussi. Même si, j'ai pas l'attention d'avoir un gage. »




Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: I'm not anymore the hero of the past. | PV Feun Su Ri   Jeu 29 Nov - 8:54

Ne plus savoir qui l’on est réellement, est résolument quelque chose d’effroyable en soi. Il n’y a rien de pire au monde que de ne pas être en mesure de se comprendre soi même dans le moindre de ses agissements. Il ne pouvait nier que cette idée l’inquiétait dans une certaine mesure tant on lui avait dit que ceux qui ne voyait pas d’avenir pour eux, se trouvaient être des êtres pathétiques. Mais que se passe-t-il réellement lorsqu’on en possède mais qu’en fin de compte, on ne parvint pas à aller de l’avant pour autant. Des projets ? Il en avait des tonnes, il envisageait même plusieurs éventualités mais il ne pouvait s’empêcher d’avoir peur, d’être tirailler dans une certaine mesure par le regard que pourrait avoir certaines personnes sur lui-même. Ce dont il redoutait le plus était celui de son père, cette figure si renommée, si imposante, si adoré qu’il ne pouvait s’empêcher de se sentir meurtri de ne pas être à la hauteur. Il avait peur que celui ne soit déçu, n’en vienne à le considérer comme un moins que rien, alors qu’il avait toujours mit un pied d’honneur à être aussi parfait qu’il avait pu être. L’amour qu’il avait pour sa personne était profond, indestructible et en même temps, en toute sincérité, il savait ô combien il n’était plus à la hauteur. Il avait pleinement conscience que l’être qu’il devenait, ce garçon qu’il cachait aux yeux de tous mais qui désirait intimement se faire connaitre, n’était nullement assez louable pour son père, sa mère, ses proches en général.

Il n’était même pas en mesure de certifier si Su Ri serait de ceux qui resteraient à ses côtés, s’il se laissait tout simplement aller à la personne qu’il était intimement. Seulement il s’étouffait peu à peu, se perdant dans les méandres de son esprit qui ne savait plus où donner de la tête. Était-ce lui qui avait tant changé de puis cet accident, cette culpabilité cuisante qu’il ressentait se trouvait-elle si forte pour être en mesure de faire de lui un tout autre homme ? Il fallait croire mais c’était le lourd fardeau qui lui inculqué désormais, avec lequel il se devait de poursuivre sa vie sans se plaindre une seule seconde. Après tout, n’était-il pas le réel monstre dans cette histoire ? Si et il le savait, conservant sa culpabilité sans dire mot, dans son coin, laissant tout simplement sa personne se modifier pour devenir un être qu’il aurait auparavant méprisé. Il lui suffisait seulement de ne pas y songer, de ne point se laisser aller à des pensées lugubres mais sa jambe ne l’aidait nullement à lutter, venant sans cesse lui rappeler que c’était à cause de lui-même qu’il devait endurer cette douleur. Une douleur physique aussi puissante que celle qu’il retenait cruellement enfermée au fond de son être. Soupirant à ses paroles, il attendait tout simplement la réponse de son ami, ne sachant nullement ce qu’elle allait être. Il n’arrivait plus trop à réfléchir, ses pensées se trouvaient bien loin de la scène qu’il vivait alors qu’une certaine déception, mal être l’habitait tout simplement.

Aux paroles de son ami, un sourire vint apparaitre sur ses lèvres comme un mécanisme dont seul le jeune homme avait la clé pour le déclencher. C’est vrai qu’en soit l’idée qu’il ne devienne pas un grand joueur de base-ball était assez incongrue en soit, cela lui semblait tellement irréel même à l’heure actuelle. Seulement oui, quand bien même ne serait-il pas le Roy Halladay coréen, il pourrait faire d’autres grandes choses. Tant que ça lui plaisait, il était sur qu’il y parviendrait.

Seulement que faire lorsque ses projets ne sont pas en adéquation avec ce qu’on attend de nous ? Le jeune homme se garda bien de l’exprimer, se contentant seulement de poser son regard sur son ami qui s’était dirigé pour ouvrir le robinet se trouvant auprès de lui. Une occasion qu’il ne manqua nullement pour lui arroser légèrement le visage alors qu’il l’intimait de se ressaisir. Après tout, il restait encore deux petites manches, son équipe gagnait et c’était tout ce qui importait. Il n’avait pas tort de nouveau. Tout le monde le supportait, même lui, quand bien même ne voulait-il par perdre. Après tout le gage mit en jeu était inquiétant en soit autant l’un que pour l’autre.

Riant de sa remarque, c’est avec un petit sourire amusé, qu’il lança simplement.

« Tu n'as pas tors… et dire que c’est moi qui a l’habitude de dire tout cela… avoue que tu voulais connaitre la sensation de parler comme un grand capitaine, ne ? »

Frappant gentiment l’épaule de son meilleur ami, il entreprit de passer sa main autour de son épaule alors qu’il ajoutait tout près de son visage.

« En ce qui concerne le gage, je ne compte pas en être la pauvre victime… comptes sur moi ! Allons-y mon cher moussaillon, je vais te faire ta fête !! »

C’est ainsi qu’il l’entraina à sa suite alors qu’il semblait avoir reprit du poil de la bête. Était-ce une réalité ou une illusion, lui seul pouvait y répondre mais à l’heure actuelle, il préférait nullement y songer.

- FIN -



Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I'm not anymore the hero of the past. | PV Feun Su Ri   




Revenir en haut Aller en bas
 

I'm not anymore the hero of the past. | PV Feun Su Ri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liar Liar  ::  :: Summer event, Special Baseball-
Sauter vers: