Partagez | 
 

 Let's go to the party, tonight | RP de groupe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Let's go to the party, tonight | RP de groupe   Mar 10 Jan - 12:54

EVENT - Nouvel An - RP DE GROUPE



Vous êtes tranquillement à vaquer à vos occupations lorsque la sonnerie de votre portable se déclenche, indiquant un nouveau message. Le destinataire est inconnu mais le contenu du message est clair, c'est une invitation.

Citation :

Cher élite séoulienne,

Vous êtes tous invité dans la plus grande soirée que vous n'ayez jamais vu au cœur de Séoul ! Pour le nouvel an, c'est le seul endroit où il faudra être vu ! Tenue correcte exigée !

Êtes vous prêt à venir à la soirée de l'année ?

... your dear host


Règles

♦ Par soucis et afin de faire avancer le RP, les postes ne devront pas faire plus de 1200 mots, une page word quoi et pas inférieur de 500 mots. Comme préciser en haut, ce RP n'aurait pas pour but d'approfondir nos personnages mais plus pour les faire interagir, donc techniquement une heure, suffit largement pour faire un poste quand on veut bien se donner la peine.
♦ Il faut être sur et certains de pouvoir poster dans un délai de 3-4 jours quand c'est votre tour de le faire et ce en suivant l'ordre de passage qui sera défini dans le post de début du rp. Si vous ne pouvez pas poster, dites le en envoyant un MP à moi et au suivant joueur pour qu'il sache qu'il peut poster. Vous rattraperez votre retard au prochain tour de l'ordre de passage, bien entendu.
♦ Il est possible de partir quand on le souhaite, mais il faut respecter tout de même l'ordre de passage (on peut partir quand on veux mais on ne peut le poster que lorsque c'est notre tour)
♦ Il faut savoir qu'à un moment donné, un fait indépendant de notre volonté va s'insérer à notre RP, passage de l'hôte mystère sans aucun doute et de se fait lancer réellement l'intrigue.


Ordre de passage


♦ Park Min Woo
♦ Ahn Na Rae
♦ Johnson Jun Kyung
♦ Hwang Tina
♦ Lee Yong Woo
♦ Feun Su Ri



Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: Let's go to the party, tonight | RP de groupe   Mar 10 Jan - 14:06

" Let's go to the party, tonight ! "

RP de groupe

Sans doute comme bon nombre de ses camarades de classe, voir d’école, le jeune homme qu’il était avait reçu au cours des jours précédents un SMS des plus étranges. Venant d’un expéditeur dont il ne connaissait nullement l’identité, celui-ci semblait avoir invité toute l’école afin de fêter ensemble le passage à l’an 2012 comme si ce genre de fête se décider au dernier moment. En envoyant ce SMS, il était certain que l’expéditeur de celui-ci avait du mettre le gâteau pour être en mesure de satisfaire l’orgueil démesuré de la horde d’élève que comptait Gwan Sun et Sun Sin. Il était résolument impossible à son humble avis d’être en mesure de parvenir à l’attente de chacun de ses élèves de la haute société. Pour sa part, Min Woo n’avait pas encore déterminé ses plans pour la dite soirée, hésitant à se rendre à New York avec son père pour assister à une grande soirée avec tous ses idoles ou alors de passer ce réveillon avec quelques amis, dont son meilleur ami : Feun Su Ri.

Curieux et sans aucun doute plus qu’intrigué qu’autre chose par l’identité de l’expéditeur, il avait prit la décision de contacter son meilleur ami pour voir ce qu’il en pensait. Quelques échanges de SMS avait fini par porter leur choix sur la dite soirée. Après tout, si c’était la soirée la plus « in » il était évident que cela le ferait mal que le de nouveau capitaine et son nouveau vice-capitaine ne soient pas au rendez-vous. Amusé tous les deux par les demoiselles qu’ils pourraient rencontrés et courtisés durant la soirée, les deux jeunes hommes avaient passés leurs deux derniers jours à peaufiner leurs tenues, cherchant résolument à attirer l’attention de belles jeunes femmes et beaux jeunes hommes. Pour sa part, il avait opté pour un costume de couleur bleu marine fait dans un tissu à la texture très soyeuse au touché qui lui allait comme un gant. Pour assortir le tout, il avait prit la décision de porter un chapeau de la même couleur avec des souliers de circonstances. L’effet « gentleman » était résolument garanti et lui convenait parfaitement comme à ses habitudes. Contrairement à certains de ses camarades qui appréciaient de capturer l’attention de ses compagnons en portant des fringues tape à l’œil, il préférait la sobriété. Peut être était ce pour cela qu’il ressortait mieux ainsi ou peut être à cause de son charisme. Au fond quelle importance, le résultat étant qu’on savait qui il était et qu’on l’appréciait justement pour cela.

Il avait donc passé une bonne partie de sa journée à se préparer pour la soirée, prenant résolument son temps pour se préparer tout en trainant dans son loft dans lequel il vivait depuis quelques années. C’est ainsi qu’il s’apprêta pour se tenir prêt pour se rendre à l’adresse indiquée par le SMS. Pour plus de sécurité sembla-t-il penser, leur convive avait prit sans doute la décision de louer tout un étage de réception de l’hôtel d’un des anciens Kings du lycée qui désormais été porté disparus…ou du moins on en entendait plus parler comme pour la majorité des anciens maîtres des lieux... Cette idée le fit d’ailleurs se poser bien plus de questions au sujet de cet inconnu. Seulement une petite voix dans sa tête lui disait que GG ne devait résolument point être étrangère à toute cette histoire. Après tout quelle soirée digne de ce nom pourrait être inoubliable si leur GG nationale n’avait point eu son mot à dire ou si elle n’avait rien préparé de croustillant à ce sujet pour en faire un bon article? Autant dire qu’il était intimement persuadé qu’il y avait anguille sous roche et pour rien au monde, il ne souhaitait manquer cela…

En parfait convive, il arriva parfaitement à l’heure qu’était indiqué dans le carton d’invitation qu’il avait reçu par la suite. Un carton d’invitation à son nom qu’il présenta au réceptionneur qui l’invita à pénétrer dans la dite salle réservée à la soirée. Une pièce très galantement décoré qui était dans une certaine mesure sans aucun doute au gout de chaque convive qui pénétrait dans la pièce. Aucune faute de gout n’était à dénoter et tandis qu’il saluait de la main certaines de ses connaissances, allant même jusqu’à flatter quelques demoiselles sur leur tenue, il se dirigea vers le buffet où l’attendait des flûtes de champagne qu’il prit soin de prendre entre ses doigts avant de s’asseoir à l’unique table qui n’était point occupé par quiconque. Sans aucun doute qu’il y avait plus de monde que prévu, à moins qu’en parfait hôte, leur convive avait fait monter une tente dans le petit jardin qui faisait annexe à la salle dans laquelle il se trouvait. Qui sait ? Dans tous les cas, il se contenta seulement de porter la flute de cristal à ses lèvres, profitant pleinement de la qualité du breuvage qu’on lui offrait si gentiment alors qu’il portait son regard sur les visages de ses camarades de soirée. Il avait qu’une hâte : voir ce que la soirée allait lui réserver. Cette idée ne manqua nullement dans tous les cas de le faire sourire tout simplement.

TENUE : 01.





Dernière édition par Park Min Woo le Mer 18 Jan - 11:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: Let's go to the party, tonight | RP de groupe   Mer 11 Jan - 5:57

La nouvelle année n’était pas un évènement majeur pour la demoiselle, ses parents avaient prévu de s’envoler pour une île dans le sud et elle n’avait pas de famille où passer les vacances. NaRae passerait donc les fêtes de fin d’années seules, certes elle en avait l’habitude, mais elle détestait ça. La petite aimait être entourée, qu’on l’écoute, qu’on soit à ses côtés, être populaire quoi, néanmoins il semblerait que se ne soit pas le cas. D’ailleurs, comment était-ce possible ? La jeune fille ne comprenait pas, elle était jolie, sympa, mignonne, elle avait toute les qualités requises pour être aimé de tous mais il y avait quelque chose qui clochait ! Elle avait beau cherché, elle ne voyait pas, les gens étaient aveugles voilà tout ! La pauvre, elle ne se rendait pas compte que la plupart de ses camarades la prenait pour une "folle". Au début, elle avait un comportement normal puis au fil du temps, elle commençait à parler de sa vie, il n’y a rien de mal à ça mais sachez que la plupart de ses histoires ne sont que des mensonges. NaRae ne s’en rend pas compte, elle est persuadée qu’elle a vécu ce qu’elle raconte mais les personnes autour d’elle ne sont pas dupes et se sont éloignés de la demoiselle. Les médecins pensaient qu’elle était sur la voie de la guérison, ils avaient tout faux, cette école n’avait fait qu’empiré la situation. Dans sa tête, elle est l’héroïne de l’histoire et elle comptait bien vous le faire comprendre.

La chance tourna en sa faveur lorsqu’elle reçut un SMS l’invitant à une soirée et pas n’importe laquelle c’était la plus grande soirée de Séoul ! Elle était persuadée que tout le monde allait être présent, une occasion à ne pas rater. Excitée à l’idée de se rendre à cette fête, il lui fallu un peu de temps avant de se rendre compte qu’elle ne savait pas qui l’organisait. En pleine séance d’essayage dans une boutique de luxe en plein cœur de la ville, la coréenne se posait des questions sur l’hôte mystère. Faisait-il parti de l’école, de l’élite de Séoul, du corps enseignant ? Aucun indice n’avait été laissé et malgré ses maigres tentatives de recherche, elle se trouvait sans réponse. C’est avec un double sentiment qu’elle débarqua à cette soirée. D’un côté, elle était heureuse de passer la nouvelle année entouré de personnes les plus délicieuses les unes que les autres et au moins elle ne serait pas seule. D’un autre côté, elle ne savait pas ce que ce qui l’attendait en pénétrant dans cet hôtel. Elle comptait profiter de cette chance qui s ‘offrait à elle mais gardait tout de même un œil aux alentours.

Ayant passé toute la journée à se préparer, NaRae avait une confiance en elle sans limite. Ses longs cheveux bruns lâché descendaient jusqu’à son décolleté, sa robe sans bretelle avec un design unique laissait distinguer parfaitement la silhouette de son corps. Elle avait opté pour une robe courte pour deux raisons : de un on pouvait admirer ses belles jambes, de deux si la robe avait été plus longue, elle aurait pu trébucher. La jeune fille était d’une maladresse sans borne et la prudence était de rigueur. Comme elle s’y attendait, la salle était grandiose, rien n’avait été laissé au hasard. De nature gourmande, elle se précipita vers le buffet pour admirer de plus près les mets qui se présentaient devant ses yeux. Elle prit un de ses délicieux amuse-bouche en main, alors qu’elle le portait à ses lèvres, la demoiselle s’aperçut qu’un jeune homme avec une flûte de champagne en main se tenait juste à ses côtés. Trop pressée de voir le buffet, elle n’avait pas remarqué sa présence. NaRae le regarda attentivement avant de lancer le sourire aux lèvres : « Ah mais t’es pas un joueur de l’équipe ? » Fan de des sportifs, elle avait intégrer l’équipe pour mieux les approcher. La soirée débutait assez bien pour la petite…

»» TENUE

Hs : je viens de m’apercevoir que mon rp est à la troisième personne, normalement NaRae c’est à la première ;p vu que c’est le premier post, ça posera pas de problème je continuerai à la 3ème pour celui-ci XD



Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: Let's go to the party, tonight | RP de groupe   Ven 13 Jan - 10:04

L’année du Dragon s’annonçait en ce jour du 31 décembre. Jun Kyung était censé passer le nouvel an avec sa famille – ou du moins avec ses grands-parents puisque ceux-ci tenaient à ce qu’il ne sorte pas pour faire de conneries – mais il est inutile de préciser que le pauvre n’en avait pas la moindre intention. Après les nombreux conflits qui l’avaient opposé à son père et à sa mère en Amérique, il n’avait pas été capable de mieux gâter ses aïeuls, à qui il faisait sans aucun doute encore plus de crasses que par le passé. Bref. J’ai dit qu’il était « censé » fêter la nouvelle année dans sa famille, donc vous devez logiquement vous douter qu’en vérité, il n’en avait pas la moindre intention. Pas qu’il ait eu particulièrement envie de sortir avec quelqu’un d’autre en particulier pour cet évènement, mais le passer avec sa famille risquait d’être plus lourd que tout. Et puis merde, il était jeune, il avait la chance d’être beau, pourquoi s’embêter avec toutes ces conneries dont il s’était toujours fichu ? Quitte à fêter le passage d’une année à une autre, autant le faire en se déchirant. Pour une fois, il aurait une bonne raison de finir une soirée dans un état pas permit et plutôt honteux. Quoi, comment ça, en principe il n’invoquait aucun prétexte pour sortir ? Mais allez vous faire voir, il faisait encore ce qu’il voulait, non ?

Alors qu’il avait décidé qu’il sortirait comme lors d’un soir normal, la sonnerie de son portable résonna dans sa chambre. Mollement, il se saisit du petit appareil dernier cri pour constater l’arrivée d’un nouveau sms l’invitant à une soirée. Il haussa un sourcil : bien entendu, le message n’était pas vraiment signé et l’expéditeur lui était inconnu. Ce simple fait suffit à piquer sa curiosité, surtout lorsqu’il comprit qu’il n’était pas le seul à avoir reçu ce sms : il s’adressait à l’élite séoulienne, ce qui le faisait logiquement penser que beaucoup d’élèves de son lycée seraient présent à la fête. Un sourire un peu étrange s’étira sur ses lèvres. En règle générale, il n’aimait pas trop être en la compagnie de ses camarades de classe, mais ma foi, ce soir, il en serait autrement. Quelque chose, une petite bête vicieuse près de son oreille, le menait à penser qu’il s’agissait peut-être d’un coup de Gossip Girl, et si elle avait effectivement quelque chose à voir avec tout ça, il allait sans dire que quelque chose de très intéressant risquait de s’y passer. D’un naturel curieux, Jun ne pouvait tout simplement pas résister à l’appel du trouble. Il se leva donc de son lit pour ouvrir d’un grand geste sa penderie en quête d’une tenue adéquate à la qualité de la soirée. Devant lui, quantité de vêtements plus ou moins bien rangés, surtout des vêtements s’accordant avec son esprit de rebelle et de rockeur : beaucoup de noir, peu de couleurs, beaucoup d’illustrations éloquentes ornées de phrases en anglais ou de chaînes et clous.

Et comme on ne perd pas ses bonnes vieilles habitudes aussi vite que cela, Jun Kyung arriva bien entendu à la fête en retard. Il n’avait pas du tout pris la peine de se demander pour quelle heure il était censé venir, et lorsqu’il entra dans la salle, tous les invités devaient sans doute déjà être là tant elle était noire de monde. Le réceptionniste avait faillit l’empêcher d’entrer, mais face à son carton d’invitation, il savait très bien que personne ne pouvait le retenir bien longtemps. Après tout, il était riche, et il avait été invité. C’est pourquoi il se glissa parmi les convives sans chercher une personne en particulier, puisqu’il n’avait pas besoin de compagnie pour se sentir bien dans la foule. La solitude lui convenait parfaitement, quitte à avoir l’air de l’associable qu’il était publiquement. Tandis qu’il marchait tranquillement entre les autres jeunes gens, il remarqua une jeune femme vêtue d’une robe courte dans les tons rosés qu’il identifia aussitôt comme étant Na Rae, une ancienne petite amie avec qui il avait de fréquentes disputes mais qu’en vérité, il appréciait probablement. Probablement, je dis bien. Jun ne savait pas trop comment il la jugeait. Elle semblait en train de parler à un garçon, mais il n’en avait pas grand-chose à faire : il avait envie d’aller la voir pour savoir s’ils allaient s’enquiquiner pour la énième fois ou non. C’est donc pourquoi il commença à marcher dans sa direction, attrapant au passage une coupe de champagne sur le plateau d’un serveur qui passait près de lui.




Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: Let's go to the party, tonight | RP de groupe   Lun 16 Jan - 1:42

Tina était en train de travailler dans son night club quand elle a senti le vibreur de son portable dans la poche arrière de son jean slim et elle arrête de nettoyer le bar afin de le lire. C'est la fameuse invitation pour fêter le nouvel an de 2012 dans son école qui est apparemment d'un émetteur inconnu surement une des collègues fêtardes. La jeune fille a toujours passé les fêtes seule ou avec son petit frère ou bien à travailler pour gagner encore plus d'argent. Les gens sont plus nombreux et généreux lors des fêtes donc elle en profite. Pourquoi se rend t-elle à cette fête ? Tout simplement, car on la forçait à y aller comme d'habitude la jeune pompom girl cède pour échapper aux crises de son amie qui devenait trop bruyante et pour lui faire plaisir aussi. Mais allait elle s'habiller ? Elle n'avait pas d'argent enfin pas assez pour dépenser de façon si superficielle et juste pour un événement sans très grande importance pourtant elle ne voulait pas qu'on la regarde avec pitié et dégoût parce qu'elle ne porte pas une robe d'un créateur reconnu dans le monde entier tel que Chanel, Yves Saint Laurent et tant d'autres stylistes réputés. Son amie, celle qui l'a embarqué, voulait qu'elle soit la cendrillon de cette fête donc elle s'est donnée pour but de la transformer en princesse pour un soir en lui prêtant tout ce qu'il fallait. Une robe chic et élégante, mais moderne, une paire de magnifique talons, un petit sac à main et des bijoux assortis au reste.

Quelques jours étaient passés depuis qu'elle a reçu le petit texto et qu'elle a obtenu tout ce dont elle avait besoin pour la fête. Aujourd'hui est donc le jour J, elle devait faire de son mieux pour faire honneur à son amie et montrer que même une petite roturière pourrait avoir de la classe avec n'importe quel vêtement qu'il soit du premier prix ou soit de la haute couture telle que sa robe de soirée qui allait surement faire des étincelles dans les yeux de tout le monde. À quoi se faire surnommer Vénus par Gossip Girl, si on ne l'est pas vraiment que cela soit par l'attitude, le physique et le caractère. Personne reste de marbre devant Tina, même les filles qui en palissent de jalousie et les homosexuels bien qu'ils le soient vraiment, ne peuvent nier qu'elle avait vraiment quelque chose de magnétique et mystérieux qui attirent l'attention et un certain attrait pour la jeune fille.

Devant son miroir, elle se maquille de façon naturelle et sophistiquée puis se boucle légèrement les cheveux afin de les relever et les attacher pour faire une jolie coiffure. Après cela, elle va enfiler sa robe bustier noir qui met en valeur ses courbes féminines et ses talons aiguilles qui épousent bien ses jambes puis vérifier si son petit frère dort à point fermé avant de partir tout regardant si rien ne lui manque dans son sac. Bien sûr, Tina a pris la précaution de se mettre un long et grand manteau noir pour ne pas qu'on la remarque dans les ruelles sombres et effrayantes de chez elle pour partir en direction du lycée. Le temps est plutôt frais non pas glaciale, mais un hiver assez correct cependant son habit ne lui tient pas très chaud malgré qu'elle porte le blouson par dessus. Elle continue sa route en se frottant les mains et en regardant les étoiles dans le ciel qui avait le don d'apaiser et de détendre la princesse des glaces qu'elle est.

Une fois arrivée, elle pousse délicatement la porte de la salle où la fête se passait. Tina commence à défaire la ceinture de son manteau pour laisser apparaître sa sublime tenue après avoir retiré le manteau et l'avoir posé aux vestiaires. La jeune fille revient et voit les regards des gens qui la dévisagent puis qui chuchotent tout en l'observant. Ces regards, elle en avait pris l'habitude surtout depuis qu'elle fait partie de l'équipe des cheerleaders. Même si elle est totalement différente de ses camarades, elle est l'une des leurs. Elle descend donc des marches de façon majestueuse avec ses longues jambes fines et musclées que la robe ne cache point.

La musique résonne doucement dans sa tête comme un doux rêve et qui lui permet de s'évader et d'être plus à l'aise puis elle fait tout pour que personne voit à quel point ses faiblesses comme à son habitude. Se montrer insensible et forte, mais laisser personne indifférent pour faire voir qu'elle vaut plus que la plupart des filles malgré son statut et son passé inconnu aux autres invités. La jeune fille regarde autour d'elle, elle voit tout le monde si bien habillée et se dit qu'elle ne sera qu'une princesse pour un soir alors autant en profiter avant que les coups de minuit éclatent et que son rêve éveillé aussi par conséquent. Oublier qui elle est vraiment et les gens qui sont autour d'elle pour pouvoir apprécier le côté superficiel et matérialiste de cette soirée ainsi que des personnes qui sont présentes. Elle va donc au buffet pour prendre une coupe de champagne et manger des petits fours en remarquant qu'elles connaissaient quelques personnes telles que Min Woo qui est le capitaine de l'équipe de baseball, Na Rae une autre cheerleader puis Jun Kyung dont le comportement l'irrite fortement depuis un moment et d'autres camarades. Tina préfère rester dans son coin tranquillement pour ne pas qu'on lui prête attention même si c'est trop tard pour ne pas se faire remarquer.

TENUE 01. 02. 03.



Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: Let's go to the party, tonight | RP de groupe   Lun 16 Jan - 3:45

Lorsqu’il avait reçu le message, comme la plupart de ses camarades de classe, le jeune homme se trouvait dans un studio d’enregistrement auprès de son père. Une chose nullement inhabituelle lorsqu’on connaissait le statut de producteur qu’avait son cher géniteur. Passionné tous les deux par la musique, ce sujet était résolument le seul sur lequel ils s’entendaient à merveilleusement. Ayant tout deux l’oreille musicale très développée, il était évidant qu’ils appréciaient uniquement que le travail très bien fait et qui n’étaient nullement uns de ses êtres qui acceptaient la musique médiocre, nullement affinée et travaillée. Ainsi, il n’était pas rare que son père le contacte pour l’intimait à le rejoindre au studio pour lui faire écouter un morceau que venait d’enregistrer la nouvelle perle rare de son label, ayant une foi inégalable à l’oreille de son fils. Il était donc à juste titre considéré comme le futur héritier de son père, les salariés de son père étant résolument certains qu’il reprendrait les rennes lorsque ce dernier prendrait sa retraite. Mais soyez en sur, celle-ci n’était pas prête d’arriver, étant donné que ce dernier était aussi mordu de travail que son propre fils pouvait l’être.

Durant quelques années, il avait réfuté cette idée, la trouvant tout simplement indigne de sa personne. Il faut dire qu’à l’époque, il se trouvait à l’apogée de son art et sa maitrise du piano, il était catalogué comme le futur Mozart des temps nouveau. Chaque grand nom de la musique classique ne cessait de louer son art comme une chose magnifique et de délicatement délicieux et lui-même était persuadé de son talent. Il était un génie et agissait en tant que tel. Seulement en l’espace de deux ans, bientôt trois ans désormais, beaucoup de choses avaient évoluées et il savait plus que quiconque que son avenir en tant que musicien était à tout jamais remit en question. Il avait beau tenté de vouloir y croire, une petite voix dans son esprit l’incité à se prédestiner à son autre domaine de prédilection : la composition. Ainsi et depuis son arrivée à Séoul depuis presque huit mois, il travaillait comme un acharné pour combler ses lacunes.

Ainsi et sans aucun doute parce qu’ils étaient en plein travaux de finition du morceau, il avait longuement hésité à se rendre à cette soirée. Bien entendu, il ne pouvait nier le fait qu’il désirait s’y rendre, c’était résolument la soirée la plus « in » de l’école et puis soyons honnête voir les élèves de cette école se parjuraient les uns avec les autres lors de cette nuitée, lui donnait l’eau à la bouche. Il ne savait nullement quelle était l’identité de leur hôte mais étrangement cela ne l’étonnerait point que ce dernier ait un lien très privilégié avec la grande Gossip Girl. Il est donc évidant qu’en tant que friand de rumeurs et des faits narrés par cette dernière, il ne pouvait tout simplement refuser sans tristesse de s’y rendre. Il avait donc mit tout en œuvre pour être en mesure de s’y rendre et ce en travaillant avec acharnement avec son père pour réussir à finir le morceau le plus rapidement possible avant la date limite qui ferait qu’ils devraient envoyer coute que coute au service qui produisait le dit CD en milliers d’exemplaires.

Ils avaient donc lutté jusqu’à la dernière minute pour faire en sorte que le morceau soit impeccable sur tous les rapports, ils avaient mixés les morceaux et posait la voix pour qu’elle accompagne parfaitement le morceau de musique. Heureux du résultat, ils s’étaient pris dans les bras et tandis que son père se dirigeait vers un nouveau rendez vous, il avait laissé le champ libre à son fils de retourner à ses occupations personnelles. C’est ainsi qu’il était rentré rapidement à l’appartement pour prendre une bonne douche. Bien entendu, il ne manqua nullement de se shooter à la méthadone, le seul moyen qu’il disposait pour lutter contre la douleur que lui faisait vivre sa jambe depuis un peu trop de temps. Il savait qu’il devait aller voir son médecin étant donné la rapidité avec laquelle il avait de nouveau mal après la prise de méthadone, seulement il ne souhaitait nullement que ce dernier constate son état de dépendance. Oui, il fallait être honnête sur ce point et lui-même en avait conscience : il était accro.

Pour se rendre à cette soirée il avait donc opté pour un ensemble assez simple, pas trop tape à l’œil comme il avait toujours l’habitude de faire. Contrairement à ses habitudes, il souhaitait rester tout de même discret, se contenter seulement d’observer la jeunesse de sa ville se fourvoyait dans l’allégresse des plaisirs non louables et ce en sirotant du bon vin français, un de ses alcools préférés. Il s’était donc contenté de porter un costume en tissu très sophistiqué qu’il avait accompagné de chaussures mondaines avant de se coiffer convenablement, prenant grand soin à ce que sa coiffure donne une impression de naturelle tout en étant sophistiquée. C’est donc habillé ainsi et après avoir envoyé un message photo à sa sœur, qui se trouvait à New York avec leur mère, qu’il se rendit rapidement au lieu de la réception sans se faire prier. Confiant et d’une démarche fière, il pénétra dans la salle de réception le sourire aux lèvres, n’hésitant nullement à gratifier certaines de ses connaissances d’un clin d’œil amusé et gentil. Il en profita même pour échanger quelques paroles avec certains lorsque la silhouette élancée d’une demoiselle attira son attention. Une silhouette qu’il semblait connaissait outre le fait qu’elle appartenait à une de ses connaissance. Un simple penchement sur le côté pour la voir plus en détail, lui fit comprendre qu’elle était la sœur du petit jeune garçon qui le prenait désormais pour son héro.

Un sourire tendre s’afficha alors sur ses lèvres alors qu’il s’excusait auprès de son ami pour rejoindre la demoiselle doucement mais d’une démarche neutre. C’est tout naturellement qu’il posa sa main sur son épaule d’une légère pression alors qu’il murmurait.

« Bonsoir Tina. Tu es seule ? Une si ravissante demoiselle, quelle tristesse… » La gratifia-t-il d’un sourire et clin d’œil amical alors qu’il poursuivait. « Au fait comment va ton petite frère, depuis la dernière fois ? »

Son sourire se fit doux avant qu’il ne remarque la présence de jun kyung en ces lieux. Surprit ? Il ne pouvait nier le fait qu’il était de le voir là, lui qui supportait pas ce genre de soirée « mondaine » se trouvait là à boire du champagne auprès d’une demoiselle qu’il reconnu être une cheerleader. Il ne savait point à quoi était du ce sentiment étrange et désagréable qu’il éprouvait mais il soupira doucement pour poser de nouveau son regard sur Tina, un sourire tendre sur les lèvres.

« Dis moi, ça te dirait de me tenir compagnie pour la soirée, en devenant ma cavalière ? Je te promets que le gentleman que je suis serait sans aucun doute le compagnon idéal. Si oui, que dirais-tu qu’on aille rejoindre la troupe ? C’est la seule table vide qui reste dans toute la pièce. » Finit-il en indiquant d’un coup de tête, la dite table concernée.

TENUE : 01.



Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: Let's go to the party, tonight | RP de groupe   Lun 16 Jan - 12:09

Il était fin prêt. Il avait passé trois heures à se préparer. Enfin,le chiffre est erroné puisque la moitié de ce temps fut consacré à un échange d'SMS avec son meilleur ami sur la soirée, se questionnant aussi bien sur la tenue à mettre, l'identité de l'hôte que sur le nombre de jolie fille à draguer. Mais à présent Su Ri était paré pour la soirée la plus convoitée de ce 31 décembre 2011. Le nouvel an, un petit texto avait bouleversé tout ses plans de soirée calme auprès de son meilleur ami ou de sa famille. Bien qu'il adorait celle ci, il avait d'autre aspiration en ce réveillon que de le fêter auprès de ses neveux et nièces braillant dans un interminable repas d'une famille qu'il pouvait voir tous les jours juste en traversant une partie de jardin. Puis entendre parler de pâte à dentifrice ou de couche culotte toute la soirée,très peu pour lui. Heureusement ses parents s'était montré compatissant quand il leur avait dit qu'il aimerait mieux sortir avec Min Woo cette année. Ils estimèrent qu'à son âge, il était normal de préférer le fêter entre copains. C'était un réel soulagement pour le benjamin de la famille. Bizarrement, ce fut ses deux belles-sœurs (les épouses de ses deux plus grand frères) qui lui en voulurent le plus lorsqu'il leur avait annoncé, elles comprenaient bien sur son choix, mais il était l'oncle préféré de leur gamins. Il promis de passer en costume avant de sortir, parader dans la famille pour que chacun s'exclame qu'il était beau, prenne des photos et lui insurge de ne pas être infidèle à sa future fiancée. Oui il y avait des drôles de tradition dans sa famille. Une tradition qui avait toujours assailli le jeune scientifique.

Habillé d'un costume noir très simple, assorti d'un nœud papillon qui lui donnait un peu l'air d'un garçon de café ou d'un grand pianiste, sans la queue de pie. La seule fioriture venait d'un foulard en soie fine et brillante qu'il portait sur les épaules. Il descendit ainsi dans le salon de la demeure principale (celle qu'il occupait avec sa sœur et ses parents) pour permettre à tout le petit monde rassemblé de l'admirer et de l'embrasser. Sa nièce ne semblait pas vouloir le laisser partir et s'accrochait à sa jambe pour le retenir ce qui fit beaucoup rire la famille. Sa mère finit par prendre pitié de Su Ri et demanda à sa fille d'arrêter car elle allait mettre son oncle en retard. A croire que la petite n'en avait que faire car ca ne marcha pas. Il dut finalement lui promettre de les appeler à minuit cinq et de lui ramener un macaron pour qu'elle consente enfin à lâcher prise. Il pria pour qu'il y ai des macarons à la soirée, au pire il passerait à une pâtisserie le lendemain.

Il put enfin se libérer de ses obligations familiales. Il prit ses clés de voiture et conduisit vers le lieu indiqué sur le carton d'invitation. Il fut arrivé plus vite qu'il ne le pensait mais il y avait beaucoup de circulation sur le boulevard de l'hôtel ou se déroulait la réception. Par chance, la plupart de cette colonie de limousines et de cabriolets ne faisait que déposer l'élite et le chauffeur repartait ensuite seul, laissant un grand nombre de place disponible pour la Porsche Panamera de Su Ri. Il regarda l'heure, il avait un peu de retard mais de nombreuses personnes continuaient d'arriver. Il sorti de sa voiture et se joignit au flot d'arrivants qui déferlait vers le hall de l'hôtel. La il se fraya un chemin tant bien que mal vers la réception où il confia ses clés de voiture comme lui avait demander le responsable du parking. On l'informa qu'on le ferait soufflé dans un ballon pour qu'il puisse les récupérer. Si vous pensiez qu'il n'avait pas l'attention de boire parce qu'il venait en voiture,vous vous trompiez. Juste qu'il trouvait plus pratique d'avoir sa voiture, il aimait bien conduire. De toute façon, il ne devrait pas la reprendre avant une heure tardive dans la journée de demain. Il approuva la jeune réceptionniste et fut conduit enfin vers la salle de réception.

Il entra dans la très belle salle déjà bien remplie par les élèves de Yu Gwan Su et de Yi Sun Sin, il en reconnu un bon nombre de vu et se demanda comment il allait retrouvé son best dans cette foule. Il hésita à ressortir pour lui téléphoner. Il ne doutait pas un seul instant qu'il était déjà dans cette pièce, Min Woo était rarement en retard, voir jamais. La question était où se trouvait il dans cette pièce. Il se douta qu'il devait être assis quelque part car il ne voyait pas son visage dépassé des invités qui restaient debout discutant entre eux, se saluant, retrouvant amis et vieille connaissances. Su Ri décida finalement que le plus simple serait d'abord d'aller se chercher à boire et de partir à la recherche de son cavalier... si on peut appeler cela ainsi, plus tard. Il se dirigea donc vers le buffet et s'y servit une coupe de Saint-Emilion qu'il préférait au champagne, n'aimant pas les boissons pétillantes aussi prestigieuses soient elles. Il y trouva une amie de sa classe et sa soeur jumelle. Il trinqua et parla un peu avec les deux demoiselles, ses yeux furetant toujours à la recherche de son ami caché dans la foule. Il finit par ne plus du tout écouter les étudiantes plongés dans sa recherche silencieuse mais active du garçon jusqu'à ce que la voix de sa camarade prononce son nom avec un peu plus d'insistance, cherchant à attirer son attention de nouveau sur lui. Il s'excusa expliquant qu'il cherchait Min Woo, la cousine émit un petit cri, apparemment elle l'appréciait, mais face au regard de Su Ri elle se contenta de pointer un doigt derrière son épaule. Il se retourna la silhouette de son capitaine. Évidemment, il ne pouvait le trouver en regardant dans la mauvaise direction. Sa coupe toujours presque pleine, il souhaita une bonne soirée au demoiselle, assurant qu'il se recroiserait surement et qu'il les présenterait alors à son ami d'enfance. Il prit congé des femmes et parti rejoindre son ami.

Il se trouvait à une table entouré de quatre autres personnes, il en reconnu trois, Na Rae et Tina des pom-pom girls et Yong Woo, une ancienne conquête et ami. Le dernier lui était inconnu, enfin il l'avait croisé dans les couloirs parfois mais ne connaissait pas son nom. Il se faufila derrière Min Woo et donna un coup sur son épaule pour le prévenir de sa présence et le saluer;
« -Tu ne m'avais pas dit que tu venais avec ton harem ! » Plaisanta t'il avant de saluer d'un signe de main les autres occupants, offrant un clin d'oeil à Yong Woo.

tenue01



Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: Let's go to the party, tonight | RP de groupe   Mar 17 Jan - 1:17

Cela faisait bien un quart d’heure désormais qu’il était présentement arrivé à la réception. Assit à sa table, toujours présentement vide, il observait sans véritablement le faire les convives qui se trouvaient dans les lieux. Perdu dans ses pensées en détaillant chaque convive de la soirée, il cherchait à reconnaitre une frimousse qu’il connaissait mieux que personne : celle de son meilleur ami. Ne le voyant nullement encore là, il imagina sans trop de peine que ce dernier allait résolument être en retard, peut être retenu par les membres de sa famille. Pour être son ami, il savait que leurs coutumes familiales étaient fortes différentes. Tandis que lui était un loup solitaire et indépendant de ses parents en vivant seul dans son loft, Su Ri était totalement dépendant de sa famille, partageant son quotidien avec la majeure partie de cette dernière. En tant que meilleur ami, il savait ô combien ce dernier chérissait sa famille et ô combien son absence durant cette soirée allait surement être pesante pour cette dernière. Alors pour cette fois et comme ce n’était point un entrainement, il allait lui pardonner de le faire attendre ainsi, cette idée le faisant rire faiblement alors qu’il détournait son regard pour le poser sur une demoiselle.

S’il s’en rappelait bien, il lui semblait l’avoir croisé à de nombreuses reprises et il lui fallut que quelques secondes pour mettre un costume sur ce visage et déterminer qu’elle se trouvait être une cheerleader. Cette analyse sembla être réciproque et c’est même cette dernière qui le devança en lui demandant s’il n’était pas un joueur de l’équipe. Une question qui le fit sourire amicalement alors qu’il décalait la chaise à côté de lui pour l’inviter à s’asseoir alors qu’il lançait simplement dans un ton aimable.

« En effet, demoiselle. Je suis même le capitaine de l’équipe. » Commença-t-il simplement en poursuivant. « Il me semble que tu es Na Rae, la mascotte de l’équipe, non ? Il me semble t’avoir déjà aperçu en train de te réhydrater lors d’un de vos entrainements. Désolé si je me trompe, je ne suis pas encore en mesure de me souvenir de tous vos prénoms. Mea culpa. » Ria-t-il faiblement dans un clin d’œil amical alors que cette dernière prenait place à la table.

Toujours intrigué par le retard de son ami, il reporta de nouveau son regard sur la foule des personnes qui venaient de pénétrer dans la pièce. Il lui sembla reconnaitre une demoiselle dont les circonstances avaient été fortement gênantes pour cette dernière. Une rencontre que celle-ci semblait avoir totalement oublié et il ne pouvait s’empêcher que peut être était-ce mieux pour elle.

« Il semble y avoir beaucoup de monde, rien d’étonnant mais il faut croire que l’identité secrète de notre cher hôte semble avoir titillé la curiosité de chacun. » lança-t-il enfin alors qu’il remarquait enfin qu’il était parti dans ses pensées et que cette dernière semblait converser avec un jeune homme dont il n’était point en mesure de déterminer l’identité, n’ayant jamais du croiser sa route, du moins le pensa-t-il.

Il se contenta alors seulement de sourire faiblement en reportant son attention sur les invités voyant de nouveau Tina, de son prénom conversait avec un jeune homme qu’il reconnu être le fils d’un ami de son père. Il ne manqua d’ailleurs nullement de constater son regard, le gratifiant d’un sourire amusé alors qu’il conviait sa partenaire d’un signe de main de venir à leur hauteur.

« Salut Min Woo, tu vas bien ? Ça fait longtemps qu’on ne s’est pas croisé. Ça te dérange si on partage votre table à toi et tes amis. » Lui lança ce dernier alors qu’il répondait du tact au tact dans une voix enjoué et amicale.

« Non nullement. Je t’en prie vous pouvez vous asseoir. Je crois d’ailleurs que c’est la seule table de disponible pour le moment. La réception à l’air victime de sa popularité. Je n’ai jamais vu autant de monde, je crois. »

Le couple prenant place, ce dernier lui sourit de façon amicale alors qu’il lui tendait la main pour le saluer. Un geste auquel il répondit sans attente alors qu’il lui répondait également d’un ton serein et calme en s’exprimant à l’ensemble de la tablée.

« En effet, je crois que tout le monde soupçonne GG d’être la véritable organisatrice de cette soirée. Si c’est le cas, je crois fortement que nous allons bien nous amusez, qu’en pensez vous ? Qui selon vous pourrait être l’hôte mystère ? »

Mais alors qu’il était sur le point de répondre à la question de ce dernier, il sentit une main se poser sur son épaule alors qu’il reconnaissait la voix de son meilleur ami raisonner à son oreille. Riant faiblement à la remarque de son ami, il pencha la tête à sa hauteur et se contenta seulement de répondre.

« Que veux-tu, mon cher ? J’avais besoin d’un peu de compagnie en attendant que mon cavalier préféré daigne enfin nous faire l’honneur de sa présence aujourd’hui. »

Sa voix se voulait faussement mesquine alors qu’il tirait la chaise à ses côtés pour l’inviter à s’asseoir à ses côtés, ce qu’il ne manqua nullement de faire alors qu’il lui tapotait gentiment l’épaule. Prit d’une envie folle de le punir d’être en retard, il ne se gêna nullement pour faire la chose que ce dernier détestait le plus au monde. Il lui frictionna les cheveux donc avec force pour ruiner la coiffure que celui-ci avait du mettre des heures à faire. Satisfait du résultat, il tira alors amusé la langue et se contenta seulement d’ajouter pour sa défense alors que ce dernier tentait déjà de se recoiffer, ou du moins de limiter les dégâts.

« Ça te va mieux la coupe décoiffé si tu veux mon avis… je vois que tu t’es fais beau ce soir, serais-tu venu dans l’idée de rencontrer une charmante demoiselle traitre ? »

Oh bien entendu en lançant ses paroles il n’était point sincère dans ce qu’il disait, cela s’agissait simplement d’une plaisanterie de sa part mais en effet aux yeux des autres cela pouvait passer pour de la jalousie possessive. Le vrai du faux était alors à la convenance de chacun. Pour sa part, il n’avait que seul but, d’embêter son ami, ni plus, ni moins et cela pouvait se lire dans son œil pétillant de malice.

HJ : Je me suis permit de faire réagir un peu vos personnages, sans trop le faire afin de faire avancer un peu le rp, j'espère que ça ne vous dérange pas ^^" ?



Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: Let's go to the party, tonight | RP de groupe   Jeu 19 Jan - 1:30



A peine arrivée, la jeune fille s’était ruée vers le buffet, quoi de plus normal pour une personne dont on connaissait le péché mignon. La gourmandise est l’un de ses principaux défauts et elle raffolait de tous ses amuses-bouches, il y en avait pour tous les gouts et ce n’était pas pour en déplaire à la demoiselle. La soirée commençait déjà bien lorsque le capitaine de l’équipe l’invita à s’assoir à ses côtés, la jeune fille ne se fit pas prier, bon c’était elle qui lui avait parlé en premier mais elle n’allait pas dire non à un aussi beau jeune homme. De plus, il n’y avait plus aucune place de libre, la soirée était un véritable succès. NaRae acquiesçât de la tête lorsqu’il lui demanda confirmation de son nom, elle était heureuse de savoir qu’il le connaissait ainsi que sa positon dans l’équipe. Ils ne s’étaient jamais parlé, seulement croisé durant les entrainements et NaRae n’était pas un membre très populaire du groupe, elle n’était que la mascotte donc elle était doublement ravie qu’il sache son prénom. Quand on y pense, elle était membre des cheerleader depuis quelques mois seulement, elle avait participé à quelques entrainements pour faire acte de présence. La danse, ce n’était pas sa passion, elle avait intégrer ce groupe uniquement pour faire plaisir à son psy (et par la même occasion côtoyer les sportifs de l’école xd) qui lui avait demandé non ordonné de faire parti d’un club ou quelque chose dans le genre. Il lui avait dit que ça l’aiderait à la soigner mais la jeune fille est loin d’être du même avis. Elle n’avait pas à être soignée car tout allait bien dans sa tête. « Ah, je suis surprise que tu connaisses mon prénom, ça me fait plaisir ! » De bonne humeur, la jeune fille affichait un large sourire. La raison est assez simple : passer la nouvelle année entouré de vrai personne, non de personnage tout droit venu de son imagination ou encore avec son poisson rouge. Elle se fichait de ne pas connaitre la moitié des personnes qui se trouvaient à cette fête tant qu’elle n’y restait pas seule.

Le jeune homme semblait attendre une personne en particulier, son regard se portait sur la foule tandis que celui de NaRae se portait vers le jeune homme qui arrivait dans sa direction. Celui-ci n’était que personne d’autre que Jun Kyung, son ex-petit ami, ses deux là passaient leur temps à se crêper le chignon depuis la fin de leur relation. NaRae s’amusait bien avec lui et c’était purement par ennui qu’elle n’arrêtait pas de l’embêter mais aujourd’hui était un jour spécial et elle décida de faire une trêve. Trop heureuse pour se disputer, c’est avec un grand sourire aux lèvres qu’elle lui fit signe pour qu’il vienne s’installer à ses côtés : « Salut, tu vas bien ? Je suis surprise de te voir ici. Alors comment tu trouves cette soirée ? » Son attention se reporta sur MinWoo lorsqu’il fit une remarque sur l’hôte surprise. NaRae était tout aussi curieuse que la plupart des convives mais la soirée avait prit le dessus sur ses interrogations, ce qui arrivera arrivera se disait-elle. Elle posa un instant son regard au plafond tandis que son index se posa sur sa lèvre, air pensif ou complètement idiot c’est au choix, elle se posait tout de même des questions sur le comment du pourquoi de cette fête. Durant quelques secondes elle ne prêta pas attention aux personnes qui se trouvaient sur la table jusqu’à qu’un élève de Yi Sun Sin accompagné de Hwang Tina une cheerleader prenne place à cette dite table. La jeune fille les salua en baissant sa tête et en leur offrant un de ses plus beaux sourires. Elle connaissait très peu le garçon pour l’avoir vu que dans les couloirs de l’école et Tina était une de ses collègues chez les cheers’. D’ailleurs le nouveau venu fit une remarque très intéressante, il fit référence à GG pour ce fameux hôte, La jeune coréenne fit par de son avis à ses camarades tout en répondant à la remarque de ce dernier. « Je suis du même mon avis, c’est surement l’œuvre de cette GG, il n’y a l’ombre d’un doute ! Je pense que cette soirée sera mémorable pour certains…» en disant cela, elle était persuadée que quelque chose allait arriver, elle ne savait pas encore quoi mais elle était sure qu’on n’allait pas tarder à le découvrir.

Un autre convive arriva et ce n’était personne d’autre que Feun Su Ri, elle le connaissait que de nom car il était dans l’équipe de Baseball, c’était surement la personne que MinWoo attendait patiemment, ils avaient l’air proche, d’ailleurs ce dernier ne se priva pas pour ébouriffer les cheveux de son ami. NaRae lui fit signe de la main pour le saluer et reporta son attention sur Jun Kyung, la seule personne qu’elle connaissait le mieux parmi les étudiants qui se trouvaient sur cette table.

HJ : Y'a pas de problème ;)




Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: Let's go to the party, tonight | RP de groupe   Dim 29 Jan - 7:51

Tina voulait encore faire tapisserie et que les gens ne viennent pas lui adresser la parole pour quoi que cela soit. La jeune fille sirote tranquillement son coupe de champagne de luxe et mange quelques amuses bouches autour des autres élèves tous aussi bien habiller les uns que les autres qui discutent en bande. Sa solitude, elle l'aime et veut la conserver de toute façon elle aime et déteste presque personne dans ce lycée. Leurs bavardages futiles de ses gosses de riche étaient loin d'être le cadet de ses soucis, pour elle personne était suffisamment honnête et désintéressée dans cette fête. Tout pourri par l'argent de leur père et de leur mère, ils ne savent pas ce que c'est de gagner de l'argent avec la sueur de leur front et de faire tout par eux-même. Le jeune fille se demande d'ailleurs ce qu'elle faisait ici, elle commence à vouloir partir mais au moment où elle se décide de partir quand elle sent une main masculine se poser légèrement sur son épaule. Le premier geste était se retirer brutalement et violemment de lui, elle n'aime pas quand on la touche et quand lui sussure des choses à l'oreille en particulier quand c'est une espèce de la gente masculine. Tina était avec le visage vide et dur, ne montrant aucune expression afin que ne puisse pas soupçonner ses réactions et ses douleurs qui viennent du passé lointain comme proche.

« Bonsoir Tina. Tu es seule ? Une si ravissante demoiselle, quelle tristesse… » 

La jeune fille se retrouve face à Yong Woo qui lui fait un clin d'œil et elle se contente de penser « oh c'est lui. Qu'es ce qu'il veut ? ». Elle était toujours avec son air froid et condescendant avec son regard noir mais pénétrant.

« Au fait comment va ton petit frère, depuis la dernière fois ? » 

Le visage de la jolie mademoiselle commence à s'illuminer quand qu'elle entend un sujet qui la touche de près et qui est le plus merveilleux « son petit frère ». Tina fond comme neige au soleil et sa carapace si bien forgée éclate. Les personnes que son petit Sung Jin aiment, elle doit les apprécier pour lui faire plaisir et ne pas le rendre triste.

« Oui, il va mieux grâce à toi. Oui je suis seule et puis cela ne m'intéresse pas d'aller à ce genre de soirée, mais je voulais faire plaisir à une de mes amies donc céder face à son optimisme. »

La jeune femme remarque le jeune homme regarde ailleurs et alors elle suit son regard qui se pose sur un de ces rebelles qui est tout ce qu'elle déteste chez un homme : irresponsable, volage, frigide comme morceau bambou avec un sale caratère. Elle se demande ce qu'il vaut un regard de Yong Woo et en voyant que l'artiste avait une lueur bizarre et non très joyeux quand il fixe Jun Kyung et Na Rae. Elle a compris qu'il se passe des choses entre eux qui n'étaient que fort peu avouable.


« Dis moi, ça te dirait de me tenir compagnie pour la soirée, en devenant ma cavalière ? Je te promets que le gentleman que je suis serait sans aucun doute le compagnon idéal. Si oui, que dirais-tu qu’on aille rejoindre la troupe ? C’est la seule table vide qui reste dans toute la pièce. »

Elle savait que c'était pour rendre Jun Kyung jaloux ou l'oublier ou bien autres chose qui avait un rapport avec celui-ci. A la fois amusée et agacée, l'idée de faire réagir ce marginal lui donne une grande envie de le torturer d'une torture délicieuse qui est la jalousie et possessivité. N'est t-elle pas connu pour son charisme et sa beauté envoutante, Vénus. Ce surnom l'irrite comme l'amuse tout bonnement parce qu'elle ne veut pas se faire remarquer, mais c'est tout de même existant.

« Je suis d'accord pour être ta cavalière et rejoindre la troupe même si la foule n'est pas mon fort. »

Elle le suit à la table vide et s'installe en saluant les autres invités. Un des invités lui semble familier par sa corpulence, sa voix et la texture de sa main, ce qui rend la demoiselle bizarrement tendue avec le léger sourire qui a disparu de son visage. Elle chuchote à Yong Woo qu'elle ne se sent pas et qu'elle veut aller boire, mais qu'elle revient de suite. Une fois qu'elle l'a averti, elle se lève et se dirige vers le buffet pour se servir une coupe de champagne. Elle commence à se servir un verre, qu'un homme s'avance vers elle.

« Bonsoir ma beauté, cela te dirait que je t'enlève de cette fête pour faire des choses biens plus attrayantes et amusantes » lui dit cela à l'oreille.

« Tout ce que tu dis n'est qu'un amas de déchets toxiques donc tu prends tes clic et tes clac pour disparaître de ma vue »

La jeune fille n'avait aucunement la tête à encore fuir surtout depuis qu'elle est ici. Elle a croisé celui qui lui a sauvé d'un viol collectif quand elle n'avait que quatorze ans. L'élève l'empoigne fortement et sa réaction est de le repousser tout aussi violemment.

« tu me touches encore je t'encastre la tête contre le mur. »

« Tout doux, princesse. »

Elle le fixe d'un regard noir en ayant des flash de ce qui s'est passé il y a quelques années de cela. Pour elle, ils étaient tous les mêmes pourritures sans scrupule. Son humeur devient de plus en plus massacrante. Alors elle prit le seau à champagne, tire le pantalon pour verser toute la glace qu'il contenait à l'intérieur.

« Cela va te rafraichir de tes pensées obscènes et lubriques, espèce d'obsédé. »
Tina prend donc sa coupe de champagne et la lève en l'air en avant de prononcer « à la tienne » avec un sourire sarcastique et de boire cul sec. Une fois fini, elle part d'un pas déterminé et le visage dur comme la pierre. Elle aurait pu faire bien pire si vous saviez.



Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: Let's go to the party, tonight | RP de groupe   Dim 29 Jan - 11:56

« Little Angel » était résolument un surnom qui lui allait comme un gant. Garçon d’une grande vitalité, souriant, tendre et convivial, il parvenait toujours à donner une douce impression à toutes les personnes qu’il rencontrait. Dans une certaine mesure, on pouvait véritablement penser qu’il manipulait les gens pour savoir comment entrer dans leurs petits papiers, ce qui en soit, soyons honnête, n’était pas totalement faux. Depuis sa plus tendre enfance, il avait été habitué à agir de la sorte, il n’y avait alors jamais vu le mal et puis c’était tellement plus plaisant de faire plaisir aux autres que de s’évertuait à aller à l’encontre de leur désir. Pourtant et ce même s’il prenait toujours soin d’être plaisant avec quiconque, jamais il ne se forcerait à l’être. Par exemple, s’il rencontrait une personne qu’il méprisait, sans aucun doute qu’il se montrerait plus sarcastique mais de façon amical que véritablement souriant et plaisant. C’était là où résidait tout l’art du caractère du jeune homme : il était totalement imprévisible.

En ce concernait la jeune demoiselle qui se trouvait face à lui, il savait ô combien celle-ci pouvait se révéler être horriblement farouche et glaciale avec la gente masculine. Après tout, elle était celle que Gossip Girl surnommait si bien « Vénus ». Il est vrai qu’elle était belle, très bien taillée possédant des formes qui devaient résolument séduire bon nombre de jeune homme. Peut être même qu’à une époque, lui-même aurait cherché à la séduire, l’approcher dans cet objectif mais cela faisait bien des mois désormais que ce petit jeu ne l’amusait plus vraiment. On pouvait même dire qu’il en perdait l’envie, ne désirant au fond qu’une personne : lui. Lui qui l’obsédait malgré lui et ce tout autant que pouvait le faire sa muse, la musique. Il se sentait tellement bien au contact de ses magnifiques sons qui s’échappaient dès lors qu’une partie de son être était collée à celle de cette personne qui était l’origine d’une telle passion de sa part. Depuis ce soir là qu’il était venu chez lui, ils ne s’étaient pas reparlés et en toute sincérité, il était intimement persuadé que celui-ci cherchait plus que tout à l’éviter quand bien même s’efforçait-il pour sa part de provoquer le destin.

Ne voulant alors nullement trop l’observer en train de compter fleurette à l’une des cheerleaders de l’école, sans pour autant s’en empêcha, il écouta cette dernière lui lançait que Sung Jin allait mieux grâce à lui. Une nouvelle qui le fit sourire gentiment alors qu’il était satisfait de voir que ce petit bonhomme avait reprit du poil de la bête, tandis que cette dernière lui avouait qu’elle était seule et que ce genre de fête ne l’intéressait pas mais que pour faire plaisir à l’une de ses amies, elle avait accepté de s’y rendre.

« Ça aurait été dommage de rater une telle fête, elle a bien fait d’insister. Qui sait, peut être passeras-tu une bonne soirée au final ? » Lança-t-il simplement dans un fin sourire alors qu’il ne quittait point Jun Kyung, qui était le prénom de ce jeune homme, du regard.

Au fond de lui-même, une partie de sa personne n’aimait résolument pas ce sentiment désagréable qui était en train de l’habitait alors qu’il détournait son regard de lui, en soupirant. Il l’évitait depuis des semaines désormais, il n’était résolument pas la personne avec qui il souhaitait passé la soirée, d’autant plus alors qu’il semblait être venu avec une cavalière. C’est pour cela et palier à ce curieux sentiment de l’habiter plus longtemps qu’il avait prit la décision de passer la soirée avec Tina, si bien entendu, elle le souhaitait. Son sourire se voulait être bienveillant et sincère puisqu’elle n’avait rien à craindre avec lui. Enchanté d’avoir une réponse positive de sa part, il avait profité d’un contact visuel avec l’un de leur camarade de table qu’il connaissait pour se dirigeait vers eux, invitant sa cavalière désormais à passer devant. Un véritable gentleman, n’est ce pas ? Il avait donc prit la décision de converser avec Min woo qui n’avait nullement manqué de le saluer alors qu’il avait enfin prit place avec Tina à la table, entrant directement dans le vif du sujet en train en parlant de leur hôte mystère.

Une question qui sembla véritablement intéresser l’assemblée quand bien même la venue d’un nouveau camarade réduisait ainsi l’insistance. Une personne qui n’était d’autre que Su Ri, un de ses nombreux amants et amis. C’est donc tout naturellement qu’il lui lança un sourire dans un clin d’œil mi taquin, mi farceur alors qu’il entendait la fameuse cavalière de son « rival musical » répondre dans une voix enjouée qu’elle était du même avis que le sien. Selon, cela ne pouvait être que l’œuvre de cette GG, il n’y avait pas l’ombre d’un doute et qu’elle pensait que cette soirée allait être mémorable pour certains… Bien loin d’être rancunier quand bien même il ne pouvait nier avoir une certaine animosité envers elle, il était d’ailleurs sur le point de lui répondre lors qu’il senti le souffle parfumé de sa partenaire lui murmurait au creux de l’oreille qu’elle allait se chercher à boire, ne se sentant pas trop bien. Il se contenta alors seulement de lui sourire avec bienveillance alors qu’il la regardait se lever en lui disant de faire attention à elle. Après tout, elle venait de lui dire qu’elle se sentait mal, certainement mal à l’aise mais cela n’était pas rien. Il reporta alors son attention sur la table alors que Su Ri et Min Woo semblait s’être lancée dans une conversation à part. Bien soigneusement il évita le regard de Jun Kyung, ne voulant nullement ressentir de nouveau ce sentiment étrange et posa son regard sur la belle demoiselle qu’était sa supposée cavalière.

« Je pense également, cela risque d’être fort mémorable, certains ne manqueront nullement de se trahir… j’ai vraiment hâte que la soirée se poursuit. D’ailleurs il ne me semble point avoir eu l’occasion de faire ta connaissance, non ? Quel prénom dois-je retenir pour ce si mignon petit visage qu’est le tien ? » Lança-t-il dans une voix amicale quoiqu’un peu taquine alors qu’il lui faisait un clin d’œil amusé.

Seulement un brouhaha général interrompit leur conversation alors qu’il se tournait lui-même vers le dit événement. C’est ainsi qu’il remarqua que sa jeune cavalière avait versé un seau de glace dans le pantalon d’un jeune homme qui n’aurait peut être pas du tenter le diable. Amusé et hilare, il se mordit les lèvres dans un sourire taquin alors que la plupart des invités riait dans leur coin en montrant le pauvre jeune homme. Sans attendre plus longtemps et surtout par inquiétude pour la demoiselle, il s’excusa auprès de ses camarades pour s’élancer à sa poursuite. Arrivant devant la grande porte qui menait à la salle, il la retrouva là bas sans pour autant accélérer le bas alors qu’il lançait dans un ton assez amusé mais à la fois soucieux.

« Franchement tu as géré comme une reine… si tu avais eu vu la tête qu’il faisait, je suis persuadé qu’il se souviendra de cette soirée pendant longtemps et toute l’école également. » Lança-t-il alors qu’il riait doucement, terriblement amusé en ajoutant simplement. « Ça l’apprendra à vouloir jouer les lourdaud mais dis moi, il ne t’as pas fait trop mal, ne ? »



Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: Let's go to the party, tonight | RP de groupe   Mer 1 Fév - 22:54

Su Ri était heureux d'avoir retrouver son ami parmi la foule abondante, ce n'était pas chose aisé. Aussi fit il une légère moue comme si ses paroles étaient injustes lorsque son ami se plaignait de l'avoir attendu. Enfin bien sur, ce n'était que du jeu, il était heureux d'avoir un peu de monde à cette table, surtout qu'il s'y trouvait un ami du glee club parmi eux. Su Ri n'était ni possessif, ni associable,il aimait le contact des gens. Ceci se trouvait être une bonne occasion de faire connaissance ou du moins plus profondément avec les trois autres.
« - C'est que, avec tout ce monde, je ne t'avais pas vu! » dit il en s'asseyant à ses côtés, en posant son verre sur la table . « Pourquoi es tu si discret? Tu aurais du mettre un chapeau rose fluo avec une pancarte indiquant « Park Min Woo est ici  »! T'aurais été beau et j'aurais pas eu à te chercher. »

Ce n'était pas de la mauvaise foi, juste une tendre plaisanterie. Tout deux avait l'habitude de se taquiner continuellement. Un moyen comme un autre de se prouver leur affection l'un envers l'autre.
Il semblait que les jeunes gens en était déjà à la question essentielle, cela n'avait pas tarder, avant même que lui même arrive. Il entendit Na Rae dire qu'elle était d'accord avec lui. Qui était lui, il l'ignorait mais n'eut pas le temps de s'en préoccuper comme son meilleur ami le décoiffait en lui disant que cela lui allait mieux. La réaction du vice capitaine ne se fit pas attendre, il poussa un léger cri et agita ses mains dans ses cheveux pour les replacer. Il se plaignit.
« Mais, j'ai passé deux heures pour faire ca! Tu casses tout en cinq secondes. » s'exclama t'il en soupirant avant de se tourner vers lui en lui lançant un regard exaspéré l tandis qu'il estimait que ses cheveux devait être bien remis.

« Ne crois tu pas que je puisse me faire beau pour toi, cher cavalier? » Son regard était sérieux et il resta ainsi un instant. D'extérieur, il ne doutait pas que cela pouvait paraître très ambigüe et puis les demoiselles en général aimaient ces images romantico-gay. Mais eux ne faisait pas cela pour les émoustiller,pour combler leur fantasme de petite fille modèle. Son amitié et profonde affection pour son cadet était sincère et réelle et il adorait jouer avec lui. Tant pis s'il avait l'air d'un couple, que Gossip girl s'égosille sur leur relation plus qu'amical, il n'en avait que faire car rien ne détruirais leur tendre et jolie histoire fraternelle. Peu importe quelle était la nature de la relation que les autres observaient, ils se trompaient forcément. Personne ne pouvait comprendre l'amour platonique qui résidait entre les deux être sans avoir expérimenter la même chose. Des meilleurs amis, des frères de cœur, inséparable. Il n'y avait pas, aux yeux du scientifique de plus belle relation que celle qu'il entretenait avec Min Woo, il doutait même qu'une de ses histoires d'amour, de passion amoureuse j'entends, puisse un jour lui apporter un trier de ce que lui apportait son voisin de table. C'est pourquoi il ne tenait pas vraiment à tomber amoureux. Sa fiancée et son best lui suffirait.

Il reprit la parole pour ajouter en riant avec douceur.
« Demoiselles, damoiseaux, je ne suis pas compliqué, mais toi aussi tu t'es fais tout beau!! C'est pour notre amie GG? »
Il savait que les autres pensait comme lui que l'hote mystère n'était autre que GG, ils en avaient d'ailleurs parler dans leur sms et s'y était accorder. Alors il était normal de se faire beau pour la demoiselle qui les accueillait à une si jolie réception.

Bientôt un brouhaha se fit entendre qui détourna l'attention de Suri de son ami, il remarqua que Tina s'était retirée de leur compagnie et qu'elle se trouvait au centre de l'attention de la foule. Celle ci venait de renverser un seau glacé dans le pantalon de grande qualité d'un pauvre garçon qui devait assurément l'ennuyer. Su ri regarda le garçon d'un air désolé mais son sourire trahissait son amusement. Il aurait pu plaindre ce garçon si la situation n'était pas si grotesque et drôle. Le pauvre venait surement de recevoir la honte de sa vie, et devant toute l'élite coréenne qui plus ai. Une partie, la pitié que possedait Su Ri, espérait que le pauvre jeune homme avait pensé à une tenue de rechange. Quoiqu'il ne serait guère étonnant qu'il fuit le bal en courant pour rentrer chez ses parents.
Il savait que Tina pouvait être un peu dure parfois, Pocahontas, la sauvageonne lui irait tout aussi bien que Vénus pour surnom, il en était certain. Il en avait lui même fait les vrais lorsqu'il était malencontreusement tombé sur elle quelque jours auparavant. Sauvage et indomptable, elle l'était surement, un peu sanguine comme un animal effrayé. Il avait plutôt l'impression qu'elle traitait tous les hommes comme ce pauvre dragueur malchanceux. Ce n'est qu'alors qu'il s'étonna du choix de son cavalier. Yong Woo n'était pas moins dragueur que lui, il était un libertin, il le savait bien, ils avaient été amants tout deux. Il était bien mystérieux qu'elle ne le traite pas ainsi, lui ofrant l'honneur d'être sa cavalière. L'étudiant savait Yong Woo délicat et tendre, mais il savait qu'au fond il n'était pas moins innocent que ce pauvre garçon dont la virilité venait d'être humilié publiquement.

Il se retourna vers le reste de la table, le sourire suspendu au lèvres, diverti par le malheur du piètre dragueur, Tina et son cavalier avait fuit la table. Suri rit doucement.
« -Cette soirée commence bien il me semble, pas même besoin de l'hôte mystère pour assurer la fête. Je n'en attendais pas moins de Tina »
Puis il se tourna vers Na Rae, plus particulièrement sans exclurent les deux autres. Il lui semblait qu'elle serait peut être la plus à même de pouvoir répondre à l'idée qui trottait dans son esprit. Après tout, elles étaient toutes deux cheerleaders.
« Est ce que ses deux là sortent ensemble, Yong et Tina? Je l'imagine plutôt traiter les hommes comme ce pauvre don juan. Je pense qu'elle doit beaucoup l'aimer pour accepter d'être sa cavalière. »
Bon peut être qu'il était un peu marqué par sa rencontre avec elle, un peu amer de la façon dont elle l'avait rejeté.



Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: Let's go to the party, tonight | RP de groupe   Jeu 2 Fév - 4:27

Min Woo était résolument le genre de personne qui se liait facilement d’amitié avec les autres. Peu asocial, il était pourvu d’une bienveillance qui faisait qu’il se montrait très rarement peu avenant et c’était justement pour cette raison que la grande GG lui avait donné son surnom actuel : « Big Brother ». Il faisait donc parti de ces êtres très aimables et doux qui faisaient battre le cœur de certaines demoiselles, accessible mais terriblement mystérieux, cachant sans aucun doute énormément de secrets derrière ce visage d’ange. Su Ri, qui était son ainé de deux ans, était son meilleur ami, son ami d’enfance pour ne pas dire un frère de cœur. D’aussi loin qu’il se souvienne, ce dernier avait fait parti de sa vie et une amitié très précieuse les avaient ainsi toujours liés l’un à l’autre. Il est donc évidant que Suri était résolument l’un des seuls êtres qui pouvaient avouer connaitre parfaitement sa personne et leur tendresse mutuelle démontrait parfaitement cet état de fait. Autant dire que c’était le genre d’amitié qui échappait aux gens qui ne vivaient pas la même chose. Les rumeurs étaient donc nombreuses et toutes aussi déplacées que pouvaient être celle qu’on divulguait sur Min Su et sa personne.

Après tout, il était de notoriété publique que son ami était un bisexuel affirmé, bien que le terme séducteur « don juan » convienne plus à sa personne. Cependant sa bisexualité a lui, quant à elle par un miracle inexplicable ou sans aucun doute parce que certains refusaient de voir la vérité en face, était belle et bien secrète. Bien entendu cette ressemblance ne faisait pas autant des deux amis des amants potentiels mais dans une certaine mesure, si cela se savait, il était fort à parier que les rumeurs iraient bon train à leur sujet. Déjà le simple fait qu’ils soient venus en tant que cavaliers mutuels allait faire jaser mais cela lui importait peu puisque sa bisexualité était secrète. On pouvait donc même dire que cela allait résolument être un sujet de plaisanterie entre eux deux, tout comme il avait l’habitude de rire des rumeurs faites au sujet de Min Su et lui avec cette dernière. Ainsi et ce sans se formaliser du qui dira-t-on il ne se gêna nullement pas pour venir titiller son ami alors que ce dernier lui répondait déjà qu’il était trop discret. A ses yeux, il aurait du mettre un chapeau rose fluo avec une belle pancarte à son prénom, il aurait été beau et il l’aurait facilement trouvé. Une remarque qui le fit rire tendrement alors qu’il répliquait sur un ton sarcastique.

« Hm… pourquoi pas. Promis la prochaine fois je me formaliserai à ton gout si prononcé pour la mode contemporaine… J’espère en tout cas que ma tenue actuelle te convient tout de même, je ne voudrais point être mal assorti à mon cher cavalier. »

Il en avait profité également pour se venger venant décoiffer ses cheveux alors que ce dernier protestait déjà, l’accusant de ruiner un long travail de sa part alors qu’il lui lançait qu’il avait fait beaucoup d’effort pour se faire pour lui, son cher cavalier. Une remarque qui se voulait être sérieuse alors qu’il souriait au coin, amusé par sa phrase tandis qu’il ajoutait.

« Et c’est celui qui critique ouvertement ma tenue qui dit ça… j’aurai plutôt tendance à penser que c’est plus par envie de séduire de ta part, me tromperais-je ? ».

Une réponse de la part de son ami qui ne manqua nullement de se faire connaitre alors qu’il avouait que n’importe quelle personne lui conviendrait, lui lançant que lui-même s’était fait beau, peut être pour leur amie GG. Riant spontanément à la remarque de son ami, il ne pu s’empêcher de lancer dans une voix amusée.

« Ah non, je refuse, t’es censé être mon cavalier ce soir, je te prête pas. Chasse gardé… Désolé si tu avais des plans coquins prévus ce soir, ça sera avec moi. »

A ses mots il fit doucement déplacer son index droit entre eux deux pour affirmer ses mots alors qu’il souriait plus qu'amusé en ajoutant en faisant un clin d’œil.

« Mais j’avoue que cette possibilité pourrait être remise en question si j’ai le plaisir de rencontrer enfin ma chère GG. Entre nous c’est une telle histoire d’amour…»

Seulement un accident sembla couper court à leurs échanges de plaisanteries, les obligeant alors à assister à la déchéance d’un pauvre garçon qui pour mériter ce qu’il lui arrivait, avait du vraiment faire quelque chose de déplacé. Tout comme bon nombre de ses camarades, un sourire s’échappa sur ses lèvres alors qu’il voyait Yong Woo s’élancer à la suite de sa cavalière pour voir sans aucun doute comment elle se sentait. Pour sa part, son amusement personnel s’arrêta à ce stade alors qu’il fixait le jeune homme qui pestait contre tout le monde en tâchant de ne pas perdre plus la face qu’il ne venait de le faire. Il ne ressenti aucune compassion pour lui, alors qu’il se déconcentrait de son centre d’attention par la voix de son ami qui rit doucement en lançant que la soirée commençait plutôt bien, qu’il n’y avait nullement besoin de leur hôte mystère pour assurer l’ambiance, qu’il n’en attendait pas moins de la dite partenaire de Yong Woo. Silencieux, il resta stoïque à la remarque de son ami alors qu’il regardait la porte d’entrée avec attention. Contrairement à ses autres partenaires, il était au courant d’un événement qui pouvait expliquer une réaction si peu convenable d’une demoiselle et ce en société. Aux mots de son ami, il se contenta seulement d’hausser un sourcil à peine perceptible alors qu’il ne remarquait nullement qu’il s’adressait à une personne en particulier. C’est donc très spontanément qu’il lança :

« Je ne pense pas que Yong Woo est du genre à se mettre en couple, il est bien trop libertin pour cela…quoique depuis quelques mois, il se fait discret. Pour le comportement de Tina, j’aurai plutôt tendance à penser qu’il s’agit que d’une carapace pour se protéger des prédateurs comme toi. » A ses mots un sourire amusé prit forme sur ses lèvres alors que son regard se voulait taquin plus qu’autre chose, ajoutant simplement. « Avoue qu’elle t’a tapé dans l’œil… à moins que cela soit son partenaire ? » murmura-t-il cette fois ci doucement alors qu’il s’attendait déjà à recevoir un coup de coude ou pied sous la table.

« En tout cas, le pauvre malheureux va se faire lyncher durant des semaines. Tant mieux s’il l’a mérité, dirais-je, même si l’humiliation publique n’est résolument pas la meilleure chose qui soit. »

Encore une fois, la voix ô moraliste du « Big Brother » s’était faite connaitre aux oreilles de tous…mais que voulez vous, on ne se refaisait pas, bien qu’au fond un tout autre jeune homme que ce dernier somnolait tout au fond de lui.



Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: Let's go to the party, tonight | RP de groupe   Dim 5 Fév - 1:48

NaRae attendait patiemment qu’il arrive quelque chose, cruelle ? Le terme est peu trop dur pour la qualifier ainsi. Dans ce monde de strass et paillette, la petite ne faisait que s’ennuyer encore et toujours. Un évènement à cette soirée lui donnerai de quoi faire même si elle en devenait la victime, vous voyez à quel point elle pouvait ne rien avoir à faire. Néanmoins, il est difficile de croire que cela ne la touchera pas si elle est visée d’une manière ou d’une autre. Sa vie entière dépendait de ce que pensait les autres sur sa petite personne ou du moins ce qu’elle pensait dans sa tête ce que les autres pensait d’elle. Compliqué ? Certes, la petite avait des difficultés à faire la différence entre rêve et réalité, cette école n’avait pas vraiment aidé la coréenne qui était sur la voie de guérison lors de son entré dans ce lycée. Au contraire, ce fameux blog et ses étudiants d’élites n’avaient fait que faire sombrer petit par petit la demoiselle. Le pire dans tous cela c’est qu’elle ne s’en rend pas compte car si c’était le cas ne serait-elle en train de redevenir "normal" ? Mais qu’est-ce que la normalité de nos jours, il est difficile de répondre à cette question et ce n’est pas le point principale de notre sujet.

La soirée avait débuté depuis un bon moment, tout se passait tranquillement jusqu’à ce qu’un petit incident vint mettre de l’ambiance à la fête, apparemment Tina n’avait pas apprécié que l’approche de trop près. Un jeune homme avait surement tenté de la draguer mais le résultat de cette tentative ne fut pas très positif. Son pantalon était trempé d’eau devenant le centre d’attention de la foule. Le garçon se souviendra surement de cette nouvelle année. Juste avant cet episode, un des convives adressa la parole à NaRae, elle regarda attentivement puis elle arriva enfin à mettre un nom au jeune homme qui venait de lui adresser la parole, Lee Yong Woo, il était chez les glee, enfin elle n’en était pas très sûre, la jeune fille connaissait mieux les sportifs. Était-il un ami de Jun Kyung ou une de ses connaissances ? Il y avait des chances, il ne l’avait pas lâché du regard durant un moment. Elle n’eut pas le temps de lui répondre étant donna donné qu’il avait vite rejoindre sa partenaire qui était parti un peu plus loin.

SuRi, un des joueurs de baseball se tourna vers NaRae pour lui demander quel genre de relation entretenait les deux camarades qui venaient de les quitter. MinWoo répondu avec sa version des faits, NaRae n’ayant pas plus à ajouter se contenta de lui répondre en lui disant qu’elle n’en savait pas plus. « J’avoue que j’en ai sais rien du tout, Tina n’est pas du genre à parler de ça enfin elle est plutôt à l’écart… De plus, je ne suis pas chez les cheers depuis bien longtemps, je n’en suis pas vraiment une à proprement parlé donc je ne peux pas t’aider à ce niveau là, désolé… » L’activité extrascolaire que faisait NaRae n’était pas sa passion, elle faisait uniquement ça dans le but de calmer son psy. Une fois sur deux elle loupait les entrainements et ne faisait que le strict minimum, n’était-elle pas simple mascotte ? Pourquoi donc essayer d’avoir le niveau des sportives à haut niveau, la jeune fille n’en voyait pas l’intérêt. Sa passion était assez peu commune pour une fille de son âge et peu de personne la connaissait. Bon, il est vrai qu’avec tous les mensonges qu’elle racontait il était difficile de savoir ce qu’elle aimait réellement. Un jour elle va vous raconter qu’elle raffole du volley et un autre jour elle va vous dire qu’elle ne supporte pas ce sport et qu’elle préfère le football. Sa vie ne tournait autour des histoires qu’elle se racontait dans sa tête et qu’elle prenait pour réalité. Inutile de vous dire pourquoi la plupart des personnes qui commençait à la connaitre la fuyait ou presque. NaRae se retourna encore une fois pour voir le jeune garçon qui essayait tant bien que mal d’essuyer son pantalon, à sa place elle aurait couru aux toilettes mais elle n’était pas à sa place. « Enfin, le pauvre il me fait de la peine, se faire jeter devant tout le monde de la sorte…Je ne voudrais pas être à sa place.» La scène avait beau être amusante, la jeune lycéenne se sentirait affreusement gênée si une mésaventure comme celle-ci lui arrivait.



Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: Let's go to the party, tonight | RP de groupe   Mar 7 Fév - 8:17

Jun Kyung était resté silencieux pendant très longtemps, observant les évènements d’un air très peu intéressé. Il comptait très sérieusement rester ainsi, les bras croisés sur sa maigre poitrine, durant encore un long moment car cette soirée ne promettait pas d’être passionnante, finalement. Oh, bien entendu, c’était toujours bien mieux que d’avoir à supporter sa famille pour ce commencement de début d’année, mais soyons honnêtes: il s’ennuyait comme un rat mort. Na Rae avait beau être là, ils ne s’envoyaient aucune piques sanglantes, et il n’était pas du tout d’humeur à aller chercher des poux à Tina puisqu’elle semblait être la cavalière de Yong Woo et qu’il ne voulait surtout pas provoquer une confrontation entre eux deux. C’est pourquoi il resta bien tranquille lorsque Tina, justement, humilia un pauvre garçon qui lui avait sans doute fait des avances - quelle mouche l’avait donc piqué ? - ainsi que lorsqu’on se mit à émettre des hypothèses sur l’identité de leur hôte. Bien entendu, Jun était intrigué par toute cette mascarade qu’impliquait cette soirée, mais savoir qui les avait invité n’était pas son soucis premier pour le moment: il se demandait plutôt comment il parviendrait à passer plusieurs heures ainsi, au milieu de ces gens qu’il n’appréciait pas et qui ne l’appréciaient certainement pas en retour avant de frôler l’overdose. Jamais il n’avait aimé les gosses de riches, quand bien même en fût-il un. Mais la différence était que lui-même était un enfant bien né plutôt atypique. Jun Kyung se serait très bien vu vivre dans la rue sans le sou. L’argent n’avait pas une grande place dans sa vie, ce n’était que le hasard qui le faisait riche. Il ne crachait pas dessus, mais ce n’était pas non plus indispensable pour lui de se pavaner avec son argent dans les poches.

Bref. La tempête de l’agression sur Tina avait passée, et un autre sujet vint sur le tapis, comme un cheveu sur la soupe: on demanda si Yong Woo et Tina étaient ensemble. En soit, ce n’était pas une question totalement abstraite, mais bien entendu, Jun n’aurait pas pensé qu’on en viendrait là. Il jeta un regard concupiscent dans leur direction sans dire un seul mot, la mâchoire peut-être légèrement plus contractée que voulu. Néanmoins, par crainte qu’on ne le soupçonne de quoi que ce soit, une fois encore, Jun fit mine de n’être au courant de rien au sujet de Yong Woo. Pour les autres, sans doute ne devaient-ils même pas se connaître, donc autant ne pas s’inquiéter ! On ne pouvait pas remonter jusqu’à lui en le liant à Yong Woo, c’était évident. Et puis, l’autre n’était pas fou: il savait sans doute quelles conséquences cela aurait si on découvrait leurs… petites affaires personnelles, disons. Jun Kyung jeta un regard en biais à Na Rae. La dernière fois qu’ils s’étaient croisés, il s’étaient agressés à coups de ballons de sport et avaient finis à l’infirmerie. Épisode plutôt amusant qui l’avait bien détendu dans cette si grosse période de stress qu’il subissait ces derniers temps. Pour la peine, il lui était tout de même reconnaissant d’être là ce soir car ainsi, il ne se sentait pas trop seul et il avait toujours une échappatoire si les choses commençaient à lui déplaire ou à l‘ennuyer sèchement. Le pseudo-couple revint s’assoir et la soirée repris son rythme gentiment. On ne peut pas dire que Jun se sentait à l’aise, mais il se consolait en se disant que c’était soit ça, soit devoir passer la nuit avec une famille qu’il ne supportait presque plus. Mais soudain, alors qu’il était décidé à s’enfoncer à nouveau dans son mutisme perpétuel, quelque chose buta contre son pied. Sans s’en soucier, il se contenta de bouger la cheville pour se mettre dans une autre position, pensant à un accident. Sauf que l’acte se répéta une nouvelle fois, et cette fois, Jun Kyung leva un œil agacé vers les autres jeunes gens assis autour de la table. Il chercha du regard le responsable de cette attaque répétitive, puis s’arrêta soudainement lorsque ses yeux croisèrent ceux de Yong Woo. Oh. En premier lieu, il s’immobilisa tellement fort qu’il en eut mal à toutes les articulations tant il était crispé. Pourtant, comme s’il croyait dur comme fer à une malencontreuse maladresse de son rival, il ne bougea pas jusqu’à ce que l’autre se remette à lui faire du pied. Oh putain ce sale con était en train DE LUI FAIRE DU PIED. La réaction fût immédiate lorsqu’il eut enfin comprit: il se leva d’un bond de sa chaise, propulsant celle-ci en arrière dans un grand fracas en fixant Yong Woo droit dans les mirettes, furibond. Sourcils froncés, il l’assassina du regard durant encore quelques secondes, puis, conscient de s’être emporté, il fit mine de reprendre son attitude calme d’habitude. « Je vais fumer. » grommela-t-il en sortant son paquet de cigarettes de sa poche. Soudain, il regrettait de ne pas avoir de quoi se faire un joint avec lui. Jun Kyung s’empressa de sortir de la salle, sur une sorte de vaste terrasse à l’extérieur.



Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: Let's go to the party, tonight | RP de groupe   Dim 12 Fév - 5:34

Pour se remettre de ses émotions, elle va donc dehors sur la terrasse pour évacuer tout sa frustration, sa haine et sa peine. Ne rien laisser paraître, rester de marbre face à la douleur et les fantômes du passé afin que personne ne sache ni perçoit ce qu'elle est vraiment sous sa carapace indestructible qu'elle s'est forgée avec le temps pour pouvoir supporter toutes les souffrances et les épreuves, sans être humilier ou paraitre faible. Elle ne veut que jamais, mais je dis vraiment jamais qu'on découvre tout ce qu'elle a subi et ce que sa famille a vécu par sa faute et surtout celle des lâches et perfides qui sont les hommes.

Ce grand brun qui l'a salué, lui semblait familier même plus que cela, mais c'est quand elle lui a serré la main qu'elle a eu des flash de ce qui s'est passé il y a un peu de quatre ans de cela. Un jour quand elle avait quatorze ans la jeune fille qui rentre après les cours, se fait alors attraper par des hommes qui venaient la draguer de façon peu appropriée surtout pour son jeune âge. Seulement ces hommes n'étaient pas là pour faire un brin de discussion, c'est alors que sous les refus de Tina elle se fait prendre par derrière par un des hommes et ces hommes lui disaient des choses répugnantes sur elle pour par qu'elle s'échappe un d'entre eux la menace avec son poignard pour qu'elle ne bouge plus. Ses agresseurs passaient leurs mains sur son corps, la toucher, la caresser, la taper, la gifler et lui déchirer ses vêtements. Malgré ce qu'elle a vécu avant, elle gardait tout de même une part de naïveté et de côté enfantin en elle, on avait beau la persécuter au collège et se faire accoster par des hommes peu fréquentables puis voir sa mère se détruire à petit feu, elle voulait garder foi en l'avenir ce qu'elle n'a plus dorénavant.

Ces ordures qui voulaient la torturer et la violer tour à tour pour juste le plaisir alors qu'elle était une jeune collégienne toute innocente, pure et chaste qui n'a jamais posé un seul regard sur un garçon. Leur acte impardonnable est resté graver à vie dans l'esprit de la jeune fille traumatisée auparavant par son quotidien infernal et trop violent ce qui est loin d'être ce qu'un enfant devrait vivre. Ses sourires si peu nombreux déjà ont disparu, les regards qu'elle porte sur le monde qui l'entoure devient donc sombre et hautain. Sa carapace se transforme en acier impénétrable, ne laissant aucune personne s'approcher d'elle, ne montre aucunes émotions et aucunes faiblesses, être fière et ne pas se laisser écraser par quiconque encore plus par les gens envers qui elle n'éprouve aucun intérêt. Sans l'ombre d'un soupçon, si Min Woo n'était pas arrivé à temps et qu'elle aurait donc subi ce viol collectif dont elle est la victime, le traumatisme aurait été encore plus intense et incontrôlable voir la pousser à l'irréparable. Même si ce capitaine de baseball est un homme, elle le respecte sans pour autant l'aimer. Elle espère que celui-ci ne se souvient plus d'elle et dans quelle situation elle se trouvait.

Une fois sur la terrasse, Tina n'arrivait plus à contrôler son esprit pour arrêter ses flashs qui l'envahie toute entière. La jeune fille avait les mains sur la tête et voulait que les cris, les rires, les menaces, les injures...cessent de la hanter. La pompom girl avait la tête qui tourne, du mal à respirer et mal au cœur où elle pose sa main. Son corps souffrait de surmenage, du fait qu'elle se contenait et se cachait en particulier pour pas qu'on l'approche ou qu'on la remarque. Parfois ses méthodes s'avéraient efficaces comme pour certaines le contraire, par exemple avec Yong Woo qui ose tout de même à lui sourire et lui demande d'être sa cavalière sans aucun malaise ni peur et ni gêne en lui. Elle avait accepter précédemment sa requête plutôt surprenante, mais c'est Sung Jin qui l'a poussé à dire « oui ». Jusque là le bel artiste s'est comporter en preux chevalier qui porte secours à la jolie princesse comme maintenant. Le jeune homme la retrouve et la rejoint avec son sourire amusé et plein de malice.


« Franchement tu as géré comme une reine… si tu avais eu vu la tête qu’il faisait, je suis persuadé qu’il se souviendra de cette soirée pendant longtemps et toute l’école également. »

Il la regarde en rigolant doucement complètement amusé par la situation dans laquelle elle a mis le lycéen au buffet et il ajoute donc quelques mots.

« Ça l’apprendra à vouloir jouer les lourdaud mais dis moi, il ne t’as pas fait trop mal, ne ? »

« Non, merci d'être si courtois avec moi alors que je suis surement loin d'être d'une présence fort agréable en votre compagnie. »

La jeune fille voulait à tout prix cacher son mal être et sa souffrance devant Yong Woo pour elle mais aussi pour lui qui s'inquiète bizarrement par son état. Elle montre son visage sans expression tandis que son cœur se meurtrit et ses mains tremblent malgré elle, qui cache ses sentiments. Elle allait mal tellement qu'elle a du mal à rester aussi calme et insensible que d'habitude. Tina cache donc tant bien que mal cela devant Yong Woo et décide ainsi de repartir à l'intérieur afin de mieux pouvoir éviter un éventuel soupçon de la part de son beau cavalier. C'est ainsi qu'elle rentre dans la salle à nouveau sous les regards de tout le monde, la tête haute avec une fière allure de déesse qui émane de son être pour s’asseoir à la table où elle était accompagnée de son dieu dans cette soirée.



Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: Let's go to the party, tonight | RP de groupe   Mer 15 Fév - 3:20

L’autodérision était résolument un art dans lequel il était passé maitre. Yong Woo faisait parti de ses êtres qui adoraient plus que tout rire de la bêtise humaine et s’il était réellement honnête avec les gens qu’il fréquentait, il avouerait ouvertement qu’ils étaient le plus bel exemple qu’il pouvait lui être montré. Les gens riches avaient cette facilité déconcertante de s’attirer les moqueries comme les remarques désobligeantes. Tous aussi vaniteux et présomptueux que les autres, c’était résolument un délice de les voir se becter le nez comme cela que ce soit en privé ou en public, à se croire irrésistible alors qu’il n’en était rien. Le garçon qui avait abordé Tina et qui s’était reçu un beau seau d’eau glacé dans le pantalon, était résolument l’exemple parfait. La vanité que ce dernier possédait était telle qu’il en devenait vulgaire en oubliant toute forme de politesse qui pourrait lui conférer le merveilleux titre de « don juan ». Une vanité si exacerbée que cela le faisait rire tout simplement. La bêtise humaine dans son plus simple appareil, un régal pour les yeux, pour les oreilles et pour les moqueries. Moqueur ? Il l’était incontestablement. Il adorait passé son temps à se moquer des autres tout comme de lui. Eh oui, lui-même n’était nullement épargné par son caractère critique et sarcastique. Il aimait énormément analyser les gens, tenté de connaitre tous les petits secrets pour savoir qui ils étaient réellement. C’est peut être pour cela qu’il avait un caractère à double tranchant : autant il pouvait être doux comme un agneau, tout comme il pouvait devenir aussi cruel qu’un loup affamé. Au fond, il était un peu des deux et Jun Kyung avait résolument raison de se méfier de lui, nulle personne ne pouvait prédire sa réaction.

En tant que camarade et surtout cavalier de la demoiselle qui se trouvait être Tina, il était venu à sa rencontre dans l’optique de savoir si elle se portait bien. Bien que pour sa part il avait trouvé la scène fortement distrayante à son gout, ayant même du se retenir pour ne point rire au dépends du jeune homme, il ne pouvait oublier que cela pouvait résolument être assez déstabilisant pour une demoiselle. Oui, quand bien même Yong Woo donnait l’impression d’être assez inconscient et totalement d’irresponsable, la vérité était bien au-delà de cela… seulement il ne pouvait point lutter contre sa vraie nature : celle d’un marginal qui n’avait que faire des dires d’autrui. Ainsi il était désormais à l’entrée de la soirée face à la jeune femme qu’il avait prise comme cavalière pour la féliciter du coup de maitre qu’elle venait de faire. Eh oui, sa phrase était mesquine, moqueuse même envers le pauvre malheureux qui devait déjà se faire rire au nez par les autres convives. Mais après tout, comment pouvait-on y résister ? C’était trop tentant et le jeune homme ne se faisait nullement désirer quand il s’agissait de cela. Seulement en tant qu’homme prévenant, il avait préféré profiter du silence qui avait suivit son rire mesquin et amusé pour s’enquérir de son état de santé.

A la voir ainsi positionner, elle semblait être résolument mal en point, quelque peu chamboulée même si elle s’efforçait de paraitre fière comme à ses habitudes. Pour sa part, il ne dit mot, se contentant de la fixer avec son air bienveillant tandis qu’elle lui répondait qu’elle allait bien, que cet idiot ne lui avait point. Elle le remercia également d’être si courtois alors qu’elle n’était résolument pas une présence forte agréable pour sa personne.

« Content d’apprendre qu’il ne t’a rien fais de mal mais ne dis pas ça… faut pas se dégrader ainsi, tu sais ? Franchement cela ne mène à rien, t’es comme t’es, tu ne vas pas changer pour mes beaux yeux... Donc si je n’aimais pas ta compagnie, je ne serais pas venue à ta rencontre. Retournons dans la salle et admirons avec mépris et amusement le travail que tu as fais… » Lança-t-il dans un rire bien audible alors qu’il imaginait résolument la scène qu’ils allaient retrouvés.

Méchant, sans aucun doute il pouvait l’être mais c’était plus de la mesquinerie qu’autre chose quand on le connaissait. Il suivit donc la demoiselle d’une démarche sereine alors qu’ils reprenaient place à leur table, changeant leurs anciennes positions. Malheureusement pour eux, le jeune homme avait déjà prit la poudre d’escampette, ce qui avait mit un terme à son amusement. De ce fait, il se retrouva à côté de Jun Kyung, l’être qu’il s’efforçait d’ignorer depuis le début de la soirée… sans y parvenir réellement puisqu’il ne cessait point de le regarder du coin de l’œil comme toujours. Cela faisait des semaines qu’ils ne s’étaient pas vus, parlés, et ce depuis sa venue à son appartement et il ne pouvait nier qu’il lui avait manqué. Même si l’idée de le dire à haute voix était résolument impensable de sa part, il ne pu alors s’empêcher de lui faire comprendre qu’il n’avait pas oublié cette soirée en venant lui faire du pied. Un geste qui sembla passé inaperçu au jeune homme qui retira son pied un peu plus loin. Désireux de le faire réagir pour la première fois de la soirée à sa présence, il réitéra l’opération alors qu’il le fixait du coin de l’œil, le regard quelque peu narquois. Cette fois ci, le jeune homme sembla amplement remarqué qu’il ne s’agissait bien d’une erreur et qu’en plus de cela, il était le responsable de cela. La réaction ne manqua nullement de se faire connaitre tandis qu’il le sentait se crisper à son geste, l’obligeant à sourire du coin des lèvres. Un geste bien trop anodin pour que leurs convives le remarque. L’envie de le titiller encore plus était fort alléchante et sans aucun doute aurait-il poursuivit ce petit jeu si ce dernier n’avait pas réagit aussi violement. Se levant d’un bon, reculant par la même occasion sa chaise, Jun Kyung, le fixa d’un air furibond, les sourcils froncés. La réaction qu’il escomptait se trouvait là sous ses yeux, terriblement attrayante. Il ne s’en lasserait jamais.

Jun Kyung remarqua alors qu’il s’était emporté et prétendit qu’il allait fumer, une réaction typique de l’américain qui n’avait rien d’étrange. Se mordant délicatement la lèvre inférieure, il se demanda ce qu’il devait faire… rester sage où aller le cherchait encore plus afin d’obtenir satisfaction. Son sadisme envers le jeune homme était résolument attrayant et il ne pouvait y résister, y trouvant résolument un bien être qu’il ne connaissait que très rarement. Il laissa donc passer quelques minutes, faisant mime de suivre la conversation avant de se lever, prétendant qu’il allait aux toilettes. Prenant soin de sortir hors du champ de vision de leurs voisins de table, il se dirigea vers la terrasse, l’y trouvant seul en train de fumer sa cloppe. Il se mordit alors délicatement sa lèvre et se dirigea vers lui venant murmurer tout proche sans trop l’être au creux de l’oreille dans un ton taquin et amusé.

« Fumer est résolument mauvais pour la santé, on ne te l’a jamais dis, juuuuunnie ? »

Il savait que la réaction de son ami n’allait pas tarder à arriver et que celle-ci allait être à la hauteur de ses espérances : Un regard noir, une remarque acerbe, n’importe laquelle lui conviendrait à partir du moment qu’il en avait une vis-à-vis de son geste, de ses paroles.



Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: Let's go to the party, tonight | RP de groupe   Ven 17 Fév - 13:01

L'humiliation! Rien n'était plus craint et apprécié par cette élite viciée. Il était tellement agréable de se moquer de ce que subissait les autres. Tant que ce ne nous arrivait pas à notre tour, c'était si plaisant. On se délectait des défauts honteux de nos camarades, de leur penchant vicieux et excès, tout ce qui pouvait briser cette image bien trop élevé qu'ils avaient d'eux même. Point étonnant que Gossip Girl avait tant de succès, la base même de son éxistence reposait sur ce principe, briser l'image de ces héritiers superficiellement parfaite.
Su Ri appartenait à cette égoïste population qui riait de bon cœur des ignominies qui s'inscrivaient sur ce blog. Certes, il reconnaissait que ca le faisait rire, il ne portait pas de grande importance à ce qu'on disait sur lui, à ce que GG disait. Mais l'humiliation publique comme venait de le vivre le pauvre garçon, même mérité, le mettait un peu mal à l'aise. Ce que Tina venait de faire, ce qu'ils avaient eu sous leurs yeux, était bien plus cruel qu'une rumeur écrite sur un site lu par tout Séoul, aux yeux de Su Ri. GG laissait le bénéfice du doute,on ne décernait le faux du vrai car tout pouvait être exagérer, exacerber de façon à rendre une information quelconque intéressante. Le moindre geste pouvait être détourné en infamie. Mais qui en tenait vraiment compte? C'était un honneur de se retrouver dans un article GG, un gage de notoriété.
Il ne le laissa pas paraitre mais il ressentait souvent un peu de pitié face à ses personnes qui avaient cette malchance. Se faire couvrir d'eau n'avait rien à voir avec les scandales écrits, la moquerie était directement lié à un incident, se portait directement sur la personne. Son rire qui se perdait au milieu de ceux de la foule lui laissait un léger sentiment de culpabilité. Peut être était il mu par une sympathie toute particulière, certain de ne vouloir jamais se retrouver à leur place, certain qu'il aurait pu être ce minable dragueur. C'est pourquoi, il ne préférait pas s'étendre trop sur le sujet du garçon et qu'il était vite passé à cette autre question qui taquinait son esprit.

Ce ne fut pas la personne à qui il s'adressait qui prit la parole, mais son meilleur ami. Il lui dit qu'il ne pensait pas que Yong Woo était le genre d'homme à se mettre en couple, qu'il était trop libertin. Cela allait sans dire, les deux don juan se connaissaient assez bien. Il dit que Tina devait tenter de se protéger des prédateurs tels que lui.
« -Je suis pas un prédateur, à peine un lionceau. »
Les mots de Min Woo étaient sensés bien sur, il avait toujours été respectable, plus calme et réfléchit que lui. Du moins d'apparence car Su Ri était loin d'être stupide mais il avait tendance à se répandre un peu. Il pri un air bien plus taquin. Il semblait rire de cette intérêt en lui chuchotant si il avait des vu sur Tina. ou sur Yong Woo. Il vint le fixer avec une forme d'exaspération dans le regard.
« - Tsss, pas le moins du monde, espèce de petit jaloux! Ca n'a rien à voir, je suis curieux c'est tout. Bon j'avoue que je leur cracherais pas dessus mais...Non!! » Il se tut. Il en disait toujours trop. Les deux étaient très beau, mais Tina n'était surement pas son genre et il avait déjà succomber au charme de Yong Woo quelques années plus tôt.

Na Rae, à qui il s'était tout d'abord adressé, lui expliqua qu'elle n'en savait pas plus, que Tina était discrète et un peu à l'écart du groupe et enfin qu'elle même n'était pas entrée chez les cheer depuis longtemps. Bref beaucoup de mots pour rien. Su Ri lui offrit un sourire en secouant la tête de gauche à droite tandis qu'elle s'excusait du peu d'aide qu'elle apportait. Il lui murmura que ce n'était pas grave, il n'avait pas trouver l'utilité qu'elle s'excuse.

Il en revinrent à s'intéresser au garçon au pantalon mouillé qui avait fui pour cacher sa honte. Min Woo dit qu'il le méritait mais qu'il n'était pas vraiment pour la technique employée par Tina pour faire passer le message. Le vice capitaine rit légèrement en s'exclamant.
« -Ecoutez tous la voix de la sagesse! »
Oui, il se moquait un peu de son meilleur ami, pourtant il était plus qu'entièrement d'accord avec lui, mais il ne pouvait s'empêcher de faire le malin, surtout quand son capitaine était là ou lorsqu'il se trouvait mal à l'aise. Il ne voulait pas s'étendre sur cette discussion et pria pour que ca en tourne rapidement. Na Rae dit qu'elle n'aurait pas aimer être à la place du garçon, ce qu'on ne pouvait que comprendre et approuver amplement. Et pour le plus grand plaisir de Su Ri, Tina et Yong Woo rejoignirent leur table à nouveau, coupant cours à leur discussion. Il n'était pas nécessaire de revenir sur l'évènement face à l'héroïne. Su Ri aurai voulu saluer le retour victorieux de la demoiselle par une gentille taquinerie, mais la crainte de subir le même sort que l'autre l'en retint. D'autant plus qu'il ne pensait pas être très apprécié de la demoiselle. Il se tut donc et opta pour boire son verre de vin pour observé la suite de la soirée.

Il regarda autour de lui rapidement.
« -A votre avis ce sera qui le roi et la reine de ce soir?» demanda t'il à la petite troupe autour de la table, désireux de les découvrir avant de se tourner vers son meilleur ami.
« - Je veux être le roi, je le mériterais non?Bon si c'est toi... je t'épargnerais ma jalousie! Mais tu me devras un bisous!! » La nécessité de dire toujours des bêtises, c'était assez impressionnant le nombre d'idiotie qu'il pouvait débiter en la présence du baseballeur. A croire qu'il ne s'en lassais jamais. Soudain le garçon qui était restait muet jusqu'alors se leva brusquement avant de s'éloigner pour fumer laissant à Su Ri la joie d'entendre sa voix pour la première fois.

Un instant plus tard ce fut Yong Woo qui quitta la table laissant les deux cheerleader seule en compagnie des deux membres de l'équipe de baseball.
« - Et bien, nous voilà en une bien charmante compagnie, mesdemoiselles! C'est un honneur !» dit il avant de lever son verre vers elle pour trinquer avec elles.



Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: Let's go to the party, tonight | RP de groupe   Lun 20 Fév - 8:15

Big Brother avait encore frappé avait-il eu envie de dire lui-même alors qu’il prenait conscience que son discours avait tout du pathétique moralisateur. Certes, cela était vrai, il n’y avait rien de gratifiant à bafouer l’intégrité d’une autre personne. Toute personne digne d’un peu de sens pourrait parfaitement en avoir conscience car cela serait douloureux si elle-même était prise pour cible d’une atteinte similaire. Aucun être sur terre n’aimait faire l’office de martyr des autres de son espèce. On voyait des comportements similaires dans celui des animaux, ce qui faist donc bien comprendre aux pauvres être humains qu’ils étaient, qu’au fond ils n’étaient que des animaux, des primates développés, doutés d’une intelligence. Seulement une intelligence qui n’était point usée convenablement puisque même les dauphins les dépassaient et cela avait été clairement prouvé. En gros l’Homme était connu pour se sentir supérieur à toutes espèces présente sur terre tout cela parce qu’ils avaient les moyens d’imposer son autorité sur celles-ci. Comment ? En les combattant seulement, en faisant des massacres et en détruisant des écosystèmes. Tout cela bien que peu glorifiant était malheureusement la pure et cruelle vérité. L’homme n’était pas un être foncièrement bon comme on souhaiterait se le faire croire. Chaque être humain avait une part d’ombre, des faces cachées que peu de personnes ne lui connaissaient. D’autres tentent de les cacher, d’autres les montrent au grand jour mais au fond ils sont tous pareils : ils seront toujours là à rire lorsqu’ils verront quelqu’un le pied à terre prêt à s’effondrer. L’image qu’il avait de l’Humanité était résolument bien noire, bien discriminante vis-à-vis de celle-ci mais il savait qu’il ne se trompait point… surtout vis-à-vis de tous les gens présents dans la pièce. Il suffisait seulement de les regarder évoluer, de les voir bouffer en montrant ce pauvre garçon du doigt, hilare ou faussement peiné de la discréditation que ce dernier venait de subir mais au fond tous avaient qu’une idée en tête : heureusement que ce n’était pas moi.

Ainsi, ils pouvaient au moins se soulager d’une chose : qu’importe ce qu’il allait se passer pour la suite de cette soirée, ils auraient toujours un sujet pour se sortir d’une discussion malencontreuse. Le pauvre risquait malheureusement d’être le bouquet émissaire de la soirée… S’il l’avait vraiment mérité comme il le disait bien, c’était bien fait pour lui, il n’allait pas se sentir navré pour lui, s’il n’avait rien fait, il considérait la demoiselle ayant assez de bon sens pour ne pas s’attirer les foudres d’un garçon, d’autant plus lorsqu’on connaissait une partie de son histoire. Une partie d’histoire qu’il avait vent pour de sombres raisons qui le resteraient sans aucun doute à jamais. Dans toues cas, cela ne le regardait pas, ne l’intéressait pas vraiment. Il s’agissait d’un sujet qui était tombé sur la table sur le moment, il espérait aisément qu’ils allaient changer de sujet. Il laissa donc le plaisir à Su Ri de le taquiner sur son discours, souriant au coin à sa plaisanterie en lui donnant un petit coup de coude dans les rangs alors qu’il lançait.

« Toi je sens que demain ce n’est pas 100 pompes que tu feras, tu rajouteras un petit 0 derrière… ne ? Ça t’apprendra à te moquer de ton capitaine, scélérat !!! »

Sa voix se trouvait être fortement sérieuse alors qu’il lui lançait un sourire sadique au coin, l’air de lui dire qu’il allait lui payer ce blasphème. Oh bien entendu, il n’était nullement sérieux en disant cela. Il fallait être un surhumain pour accomplir 1000 pompes mais pourquoi pas un supplément ? L’idée était fortement attirante en soit surtout dans l’optique de taquiner son meilleur ami. Faire du vice capitaine un exemple de son sadisme légendaire pour imposer son autorité, il fallait reconnaitre qu’il n’allait pas se faire prier… ou pas, au choix. C’est ainsi et sur ses mots qu’ils eurent le plaisir de voir leurs deux camarades de table revenir à eux, s’installant en face d’eux quoique dans des positions différentes. Inconsciemment et sans aucun doute parce qu’il connaissait le secret de la dite Tina, il l’observa discrètement du coin de l’œil pour tenter de voir si elle se sentait mieux. Un simple coup d’œil qui sembla totalement inaperçu mais il lui sembla pas qu’il y ait de quoi s’inquiéter et il était évidant qu’il n’allait nullement lui poser une telle question.

Il se contenta alors seulement de prendre la coupe entre ses doigts pour la porter à ses lèvres, tout comme le faisait son ami. Un petit silence s’installa à leur table avant que son meilleur ami ne prenne de nouveau la parole, demandant qui serait le roi et la reine de ce soir à leur avis. Quelque peu perdu, il se surprit à réfléchir qui allait être les fameux gagnants. Voyant Na Ra accompagné de son petit ami arriver dans ses lieux, il détourna son regard pour le poser sur son ami qui s’était tourné vers lui pour lui lancer qu’il voulait être le roi, qu’il le méritait. L’expression de son ami était tellement enfantine et adorable qu’il ne pu s’empêcher de sourire amusé, oubliant totalement la présence du couple de l’année dans la salle. Lorsqu’il ajouta qu’il pourrait lui épargner sa jalousie si c’était lui le roi, il rit doucement en songeant qu’il lui devrait un bisou.

« Ça n’arrivera pas… Dommage… je sais ô combien tu meurs de désir que je vienne te voler un bisou… tu en fais même des fantasmes j’en suis sur… » Lança-t-il avec humour en riant franchement alors qu’il lui tirait amicalement la langue, toujours aussi taquin.

« Malheureusement ma côte de popularité ne cesse de décliner, les filles n’aiment plus les gentils garçons, devrais-je montrer mon côté machiavélique pour espérer reprendre du poil de la bête et ainsi devenir « Bad Boy » ? »

La remarque le faisant rire réellement, il secoua la tête en signe de négation, la trouvant tout simplement ridicule ou non. Un ange ? C’était bel et bien un terme qui ne lui convenait nullement lorsqu’on savait ce qu’il était capable de faire avec un homme dans des toilettes d’une boite privée. Glissant sa main derrière sa nuque, résolument mal à l’aise à cette pensée, il remarqua que le jeune homme qui n’avait nullement ouvert la bouche depuis le début de la soirée, avait prit la décision d’aller fumer, suivit de peu par Yong Woo qui s’excuser pour se rendre aux toilettes. Ainsi ils se retrouvèrent à quatre de nouveau : deux joueurs de base-ball avec deux cheerleaders. Une situation qui ne sembla nullement à l’œil séducteur de son ami qui lui obligea à trinquer en lançant que c’était un honneur d’être en leur compagnie.

« En effet, c’est un honneur, mesdemoiselles ! » Lança-t-il également. « Dommage que nous n’ayons jamais eu l’occasion de faire plus ample connaissance… Il me semble Na Rae que tu es rentrée dans l’équipe sous peu en tant que mascotte. Ce n’est pas trop dur de porter ce costume ? » Finit-il dans un doux sourire amical alors qu’il avait porté son attention sur elle.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Just Who I Am
Lee Jade
Elite
☆ Statut : Administratrice

☆ Messages : 69
★ Points : 3423




MessageSujet: Re: Let's go to the party, tonight | RP de groupe   Dim 26 Fév - 4:47



J'ai observé discrètement un à un les convives se réunissant. Tous, si nombreux, si curieux, si ignorant. Comme je m'en doutais, ils n'avaient pas pu s’empêcher de répondre à un appel si simple. Toute la jeunesse élitiste de Séoul réunis dans cette grande salle sur ma simple invitation anonyme. Je leur avais préparé une soiré à leur hauteur, bien qu'ils ne le savaient pas encore.

Je retournais dans ma loge, me préparant, attendant le bon moment. Puis enfin, je me rendis sur le balcon qui surplombait la grande salle. La musique diminua et les lumières se tamisèrent. Des murmures parcoururent l'assistance quand le sport éclaira l'endroit où je me trouvais. Tout n'était qu'une question de timing et ce soir, ce soir de mon retour parmi l'élite Séoulienne, c'était à moi que donnait le bon rythme.

« Bonsoir à tous.
Je suis ravie de vous voir si nombreux ce soir, je n'en attendais pas moi de vous. Certains se souviennent de moi comme de la mannequin qui a disparu il y a quelques mois.. D'autres pensent que je fais partie de cette gamme de l'élite décimé dans la même période, quand les King et Queen se sont volatilisés.
»

A ces deux phrases, je souris légèrement, amusée. Cela semblait si loin. La salle écoutait maintenant, cherchant sans doute un sens à tout ça.

« Je ne vais pas vous ennuyer longtemps, le but de cette soirée est de s'amuser. Et de commencer correctement la nouvelle année qui arrive. »

D'un geste de bras, je désigne les serveurs qui viennent d'entrer dans la pièce et sillonne la salle, plateau de verre à la main.

« Je prierais chacun d'accepter ses verres et de trinquer pour célébrer la façon dont nous savons faire la fête. Pour pimenter cette soirée, vous trouverez une petite étiquette accrocher au pied de chaque verre, avec un numéro unique. Leur utilité ? Allons, ça va de soit, vous la découvrirez à minuit ! Tout n'est qu'une question de timing et il vous reste trente minutes pour faire vos suppositions quand à l'utilité de ce numéro et la surprise qu'elle apporte. »

Lentement, je lève mon verre au dessus de la foule de convive, comme si je trinquais avec eux, avant de porter mon verre à mes lèvres et boire une gorgée. Tout le monde doit désormais avoir son verre je suppose. Intérieurement, je souris en imaginant l'expression de chacun en trouvant les étiquettes utilisées pour les blessés à l’hôpital, enroulé autour du pied de leur verre et donc l'emplacement "nom" est remplit d'un simple numéro. Dans la salle, plusieurs sonneries de portable retentissent. Mauvais timing Gossip, à peu de chose près, mais ton annonce arrive trop tard. Je vois les visages qui recommencent à murmurer plus bas. Je tourne les talons pour retourner dans mon salon, les abandonnant le temps de la demi heure restante. Oui, ce soir serait un jeu de timing, uniquement.


TENUE




Note Hors-Jeu : Chacun d'entre vous reçoit une coupe de champagne, avec une étiquette identification de patient d'hopital accroché au pied du verre et un numéro unique. De plus, un Sms vous est envoyé, en provenance du Blog de GG :


from Gossip Girl

Info Rapide ;




Et ensuite ? On vous laisse un tour ou deux pour réagir à cette annonce, puis la surprise vous sera révélée ♥








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: Let's go to the party, tonight | RP de groupe   Mar 28 Fév - 9:33



Les deux convives, Tina et Yong Woo, avaient repris leurs places respectives à la table et la soirée suivit son cours. L’incident avait été quelque peu oublié, du moins il avait perdu sa place du sujet numéro un dans les conversions. Néanmoins, cette histoire resterait longtemps dans la mémoire des invités présents ou non car tout le monde sait que tout ce qui se passe ou qui se passera ici sera propagé dans toute l’enceinte de l’école et même en dehors. D’ailleurs, si c’était bien notre GG national qui était à l’origine de cette soirée, celle-ci sera riche en évènement, on ne pouvait en douter. L’identité de l’hôte n’étant pas dévoilée, NaRae s’était déjà imaginé toute sorte de chose plus ou moins invraisemblable. Elle regardait trop de série, la pauvre, son cerveau ne fonctionnait plus bien ou du moins il était beaucoup trop rempli d’histoire tordue. Voilà ce qui se passe lorsqu’on laisse une jeune fille sans surveillance. Enfin rien ne nous dit qu’elle n’aurait pas fini ainsi avec des personnes à ses côtés, peut-être que cela aurait pu bien être pire. De toute façon, elle n’allait pas attendre bien longtemps, son petit doigt lui disait que l’hôte allait se dévoiler tôt ou tard et il n’attendrait pas la fin de la soirée pour le faire. Les invités étaient tous là, plus personne n’étaient attendu, il y avait surement quelques retardataire mais les absents ont toujours tort, pas vrai ?

Su Ri débuta le débat autour du roi et de la reine qui sera élu ? Ce n’était pas difficile de savoir que serait les plus populaires, à moins qu’il y ait quelques surprises ! Tout le monde s’était miss sur son 31, c’était une occasion pour se faire remarquer, se faire une petite place dans ce "merveilleux" monde. Les garçons portaient pour la plupart des smokings, rien d’orignal mais bon ils n’ont pas beaucoup de choix. Contrairement aux jeunes filles qui pouvaient user d’une multitude d’artifice. D’ailleurs, la concurrence était rude entre ses dames, elles portaient toutes des robes les unes plus belles que les autres et NaRae en faisait partie, et oui pas modeste pour un sous. Elle savait ce qu’elle portait et que son physique y était pour quelque chose. Elle avait pris soin de choisir sa robe et était persuadé de n’avoir fait aucune faute de gout pour cette soirée.

La soirée suivit son cours et un autre évènement survint dans la table même de la coréenne. Evénement très secondaires mais cela en était un tout de même, en effet Jun Kyung avait fait un bond de sa chaise, celle-ci s’étant retrouvé un peu plus loin. Il fixait Yong Woo du regard, il n’était pas difficile de comprendre qu’il se passait quelque chose entre eux deux. Le calme semblait revenir chez la personne qui avait eu une réaction excessive inconnue du reste de la table s’en alla rapidement prétextant aller fumer. Le glee partit également, il devait aller au toilette semble-t-il mais personne n’était dupe, il allait surement rejoindre le fumeur. La table se voyait désormais diminuer de deux membres, laissant le nombre à quatre. Deux Cheerleaders, deux joueurs de baseball, ça n’allait pas déplaire à notre petite NaRae, bien au contraire elle en était fan. Aussi, il ne lui en fallait pas beaucoup pour qu’elle soit contente. D’ailleurs, elle ne se fit pas prier pour trinquer avec le jeune homme lorsqu’il fit la remarque sur le fait qu’il était en charmante compagnie. D’ailleurs MinWoo acquiesça ses dires et porta son attention sur la nouvelle venue. Il lui demanda si ce n’était pas trop dur de rentrer dans le costume. Pas très douée en danse ou du moins il y avait plus douée qu’elle, NaRae s’était redirigé vers le rôle de mascotte, il lui fallait absolument une activité extrascolaire et elle avait choisit celle-là. Elle ne détestait pas et n’adorait pas non plus mais c’était un moyen comme un autre d’avoir des relations normal avec des autres gens. Alors qu’elle allait lui répondre, une jeune femme fit son entrée. NaRae attendait ce moment avec impatience et elle ne fut pas déçue, quoi qu‘un peu, l’hôte mystère n’était pas Gossip Girl mais celle-ci ne se montrerait jamais devant l’élite de Séoul. Lee Jade, de son nom, était mannequin, la cheer’ en avait un lointain souvenir. En voyant le regard de chacun, tout le monde était surpris de sa présence et de son discours. Le but de la soirée était de s’amuser et on en saurait un peu plus à minuit. Chaque invité reçut une coupe de champagne avec un numéro dessus. Quelque chose se tramait, on pouvait présager le pire comme le meilleur.

Ce n’était peut-être pas GG qui avait organisé la petite fête mais celle-ci ne manqua d’envoyer un texto pour dévoiler l’hôte mystère, un peu tard mais se voulait-elle dire que notre GG faisait parti des invités ? La coréenne n’eut pas le temps de penser à tout ça qu’elle était en train de regarder le numéro en dessous de son verre, le 6, tout simplement. A la table, tout le monde avait un air surpris ou encore suspicieux. Elle voulait savoir ce que pensait les autres convies et parla donc à vive voix. « Et bien on avait tout faux ! GG n’est pas derrière tout ça mais Lee Jade, d’ailleurs je suis surprise de la revoir, tout le monde pensait qu’elle avait disparu et la voilà de retour ! » Elle regarda attentivement son verre et le numéro qui étai attaché avant de continuer. « Ses numéros, à quoi servent-ils à votre avis ? Une sorte de liste ? »

Hs : désolé pour l’attente, avec mes exams pas le temps de répondre. Et désolé, pas très bon post mais je ne voulais pas vous faire attendre plus longtemps…



Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Invité




MessageSujet: Re: Let's go to the party, tonight | RP de groupe   Mar 20 Mar - 5:40

Ce qu’il y avait de plus intriguant dans sa relation avec le guitariste à côté duquel il se trouvait, c’était qu’il était parfaitement en mesure d’entrevoir, voir même d’imaginer quelles allaient être ses réactions. Ce qui en soit n’était résolument point un exploit en soit si on y songeait bien puisqu’ils avaient pleinement conscience l’un et l’autre qu’ils s’opposaient sous tous les rapports. Il leur était alors aisément possible de comprendre l’autre dans une certaine mesure… seulement si cela était résolument le cas, jamais leur relation ne serait aussi complexe. S’ils étaient capable de savoir avec une extrême précision quelle allaient être les mots, les expressions de l’autre, cela n’aurait eu résolument aucun intérêt pour eux deux. Ce qui n’était résolument point le cas, ils pouvaient imaginer tout ce qu’ils voulaient, il y avait cependant des chances que l’autre ne réagissent point de cette façon, qu’il lui montre une facette de sa personnalité qui jusqu’alors lui était tout simplement inconnu. C’était justement ce fait qui le captivait totalement pour sa part en ce qui concernait le jeune homme. Il était toujours mortellement intrigué d’avoir un tel impact sur la froideur naturelle du jeune homme, d’être en mesure de le repousser tellement dans ses derniers retranchements qu’il réagissait à sa personne, lui montrant à chaque fois un aspect de sa personnalité qui soyons honnête le passionnait totalement. Il faut dire que Jun Kyung l’avait tout simplement intéressé dès le jour de leur rencontre, de leur première confrontation. Lui, qui était habitué à tous ses regards amicaux voir d’admirations avaient découvert les yeux si profondément noirs et ténébreux de ce guitariste qui ne cessait de lui faire comprendre qu’il le méprisait, le haïssait, le surpassant même dans son domaine à eux deux ; la composition.

Ainsi, il avait été particulièrement frustré de sa nonchalance au cours de la soirée. Il ne s’entendait pas particulièrement à ce qu’il lui sourit, car soyons honnête c’était tout simplement imaginer un univers parallèle, mais sentir son regard sur lui, au moins une fois l’aurait contenté. Après tout, il était intimement persuadé que ce qu’il s’était passé ce soir là chez lui, n’était pas sans signification, il avait bien comprit que le guitariste était tout aussi attiré par lui que lui l’était de sa personne. Comment en douter après les paroles qu’il lui avait adressés et ce baiser qu’ils avaient échangés. S’il se retenait pas, sans aucun doute qu’il viendrait l’embrasser, il le désirait pour enfin nourrir son être de ces sons mélodieux qu’il n’entendait qu’à son contact mais le malaise qu’il avait eu en le voyant avec Na Rae le retenait de le faire. Il se contentait alors d’attendre une réaction de sa part, songeant à cette dernière, l’espérant même afin d’être intimé qu’il se fourvoyait point sur leur situation. C’est ainsi qu’il se tourna vers lui, plongeant son regard foncé et terriblement captivant à son esprit dans le sien en lui lançant qu’il y avait beaucoup de choses qui étaient mauvaise pour sa santé, du moins le pensait-il. Son expression semblait se vouloir être blasée alors qu’il ne pouvait s’empêcher de sourire au coin, quelque peu satisfait de la réponse. Au plus profond de lui, il savait que cette remarque lui était quelque peu adressée, faisant sans doute référence à cette soirée passée ensemble, il y a quelques semaines.

« Mais au moins, durant un temps, on se sent particulièrement bien, non ? » lança-t-il dans une voix quelque peu mesquine qui ne pouvait nullement masquer le plaisir qu’il ressentait au fond de sa réaction, de ses mots.

« A quoi bon se sentir bien l’espace de quelques minutes si c’est pour replonger dans l’horreur tout de suite après ? » l’entendit-il répondre alors qu’il écrasé sa cigarette à ses pieds, éludant ainsi le sujet, la question qu’il venait tout juste de poser.

Une réaction de sa part qui ne l’étonna nullement alors qu’il le sentait déjà passé près de lui pour retenir au sein de la salle où tous les invités semblaient être arrivés. Quelque peu perdu, frustré par la réponse de ce dernier, il se mordit les lèvres doucement en rentrant à sa suite dans la salle de réception. A peine fut-il entré dans la pièce qu’il sentit les lumières se tamiser, la musique quelque peu se taire pour laisser faire apparaitre une demoiselle, qu’il reconnut immédiatement pour être « Little Doll » cette tour qui avait sombré comme l’avait annoncé un article de Gossip Girl mettant un terme à l’apogée de cette dernière qui s’était retrouvée internée dans un hôpital, du moins était-ce les rumeurs qui circulaient à son sujet.

Il l’écouta silencieusement sans un mot alors qu’il se trouvait être de nouveau aux côtés de Jun Kyung qui tout comme lui semblait être perplexe, peut être même inquiet. Il sentit son portable vibrer mais ne prit nullement la peine de lire le contenu du message, bien trop préoccupé par ce virement de situation. C’est ainsi qu’il vit un serviteur arriver vers lui pour lui tendre une coupe de champagne qu’il prit entre ses doigts. Une étiquette se tenait autour du pied de ce dernier. Il semblait avoir reçu le numéro 8. Perplexe, il tourna son regard vers Jun Kyung en murmurant simplement.

« Je me demande bien ce qu’elle nous réserve… Il me semble que Jade a toujours été une femme respectable… clean du moins pour le genre d’idées glauques mais je me demande bien ce qu’il risque de se produire… J'avoue que ça me rend bien curieux... moins que toi certes...J’ai eu le 8 et toi ? »

Bien qu’il ne pouvait nier qu’il se trouvait être un peu inquiet, il se sentait également intrigué et quelque peu enjoué de voir ce qui allait se produire. Après tout, il aimait être boosté, pousser lui-même dans ses derniers retranchements… mais allait-il être le cas, ce soir ?

Désolée j'avais zappé l'absence de certains... et n'étant plus trop passé par l'accueil j'ai pas capté que c'était mon tour >///<. Désolée du retard et de la mauvais qualité de mon poste



Revenir en haut Aller en bas


Just Who I Am
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Let's go to the party, tonight | RP de groupe   




Revenir en haut Aller en bas
 

Let's go to the party, tonight | RP de groupe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liar Liar  ::  :: Les bons souvenirs :: Soirée du Nouvel an !-
Sauter vers: